Magazine Carrieres

Et la lettre de motivation elle sert à quoi ?

Par Patricia Goyenetche

Ne vous êtes-vous jamais posé la question sur l'intérêt de la lettre de motivation ? Si bien sûr, parce que pour réussir à passer le cap de la présélection il vous faut "séduire" le recruteur ou l'employeur sur votre volonté inébranlable d'intégration de cette société là précisément. Nul doute que vous en aviez rêvé depuis votre enfance, n'est-ce pas ? Sincèrement, je ne crois pas. Pourtant, difficile de candidater sans cette précieuse lettre de motivation. Essayons de voir son impact comportemental.

Une lettre de motivation correctement rédigée, cela va de soi, doit brosser le poil de la société qui recrute et montrer ce qui nous attire chez elle. Puis, d'expliquer en quoi, notre profil est celui attendu par elle et enfin ce que nous pourrons faire ensemble. Une véritable histoire d'amour qui va naître de cette lettre. Non ne rigolez pas, c'est le conseil qui m'a été donné par un agent de l'ANPE lorsque j'ai suivi la formation de conseiller en insertion.

Nous devons donc déclarer notre flamme à ladite société. Pour commencer, nous allons visiter son site, si elle en a un. Et si c'est pas le cas, on se transforme en enquêteur chevronné pour récupérer des informations top secret. Puis, on passe par le métier d'analyste financier, faut bien étudier l'entreprise, vous vous rendez bien compte que seul son bilan nous donnera suffisamment d'information sur sa fiabilité. Une petit enquête sur le terrain peut aussi être envisagé, question de voir à l'intérieur ce qu'il s'y passe. Pas toujours évident tout çà, et bien souvent hors de portée de la majorité des candidats. Que dis-je, vous devriez savoir faire tout çà, être chercheur d'emploi c'est un métier. Bon, nous sommes d'accord, vous êtes des professionnels polyvalents et capables de vous adapter à tout (enfin presque). ;-)

Viens la partie "ce que je vous propose". Et bien c'est relativement simple, puisque je vous propose mon savoir, mon savoir-faire et mon savoir-être. C'est vrai, c'est peut être un peu trop généraliste. Ma formation et mon expérience correspondent à vos besoins. Je mens un peu, car les besoins de l'entreprise je ne les connais pas. Je les ai supposé au cours de mon enquête, mais en vérité, je n'en sais rien. Une phrase bidon ? oui, sauf que maintenant, les employeurs et les recruteurs en veulent plus. Il faut donc trouver une mission, une particularité dans mon expérience ou ma formation qui va faire la différence. Des missions j'en ai eu plusieurs, métier où la polyvalence était obligatoire, vous vous doutez bien qu'il est difficile de lister toutes mes compétences. Je suis donc obligée de censurer en fonction de ce que je crois être attendu. Je me sacrifie tout compte fait, et puis avec beaucoup de chance, je peux avoir fait le bon choix.

Enfin, le nous, le meilleur moment de la rencontre. Lorsqu'ensemble nous nous battrons pour la perenité de l'entreprise, que les actionnaires seront satisfaits et que malgré tout je serai virée... STOP, je vais trop loin. Nous sommes donc, soucieux de voir notre avenir frutueux et une carrière extraordinaire devant nous. Votre société + moi = LA PERFORMANCE. Vous ne croyez tout de même pas que je vais vous dire que mon seul intérêt est d'avoir de l'argent qui tombe à la fin de chaque mois et me permette de vivre dignement. C'est LA vérité, mais vous ne voulez pas l'entendre. Donc, ne soyons pas plus royaliste que le roi, vous voulez de la performance, alors je vous offre de la performance.

Bien sûr nous conclurons par une phrase de politesse très standardisée de disponibilité immédiate (normal je suis sans emploi) et que j'ai encore sous la main des compétences que je n'ai pu présenter dans cette lettre qui reste très limitée.

Cette parodie de la lettre de motivation est pourtant très proche de la réalité. Ce que l'on demande au candidat c'est d'être tout sauf ce qu'ils sont réellement. Nulle personne, y compris le recruteur lui-même et même l'employeur n'est en mesure d'en faire autant. Mais voilà, ils ont le pouvoir de choisir. Et pour çà, ils sont près à mettre des règles plus ou moins irrationnelles pour justifier leur choix. Il est évident que les personnes en recherche d'emploi ne le font pas uniquement pour le plaisir, sinon personne ne travaillerait et passerait tout son temps à voyager et profiter des beaux espaces que nous offre notre terre.

Malheureusement, pour l'instant, tous les candidats sont obligés de passer par cette étape pour décrocher le droit de passer un entretien. Suivez du mieux que vous pouvez leur conseil, ils ne vous assureront pas la réussite, mais au moins vous vous rapprocherez de leur attente. Et si vous voulez qu'on vous respecte pour ce que vous savez faire, alors rendez-vous le 1er octobre, je vous montrerai l'outil qui n'a que faire de ce type d'enquête, mais qui cherche seulement à évaluer votre maîtrise de votre métier dans une situation clairement identifiée. A chacun son métier et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par dodo
posté le 12 décembre à 13:24
Signaler un abus

_je ve savoir sa vedir koi lalettre de motivation _

Ajouter un commentaire