Magazine

Ecoles sous contrat : pertes en primaire, files d'attente dans le secondaire

Publié le 08 octobre 2008 par Micheljanva

Pour la première fois depuis bien longtemps, les écoles primaires de l'enseignement catholique n'ont pas fait le plein d'élèves cette rentrée. Leurs représentants ont avoué une perte sèche de 5.200 écoliers (sur 850.000), à contre courant de l'afflux constaté dans les écoles publiques (+ 8.200). Eric de Labarre, responsable de l'enseignement catholique, estime :

"Les difficultés des ménages en termes de pouvoir d'achat commencent à se faire sentir. Les familles ne renoncent pas à l'inscription à cause des coûts de scolarité, dont les montants sont faibles (autour de 300 euros), mais en raison du coût de la restauration et des transports".

Collèges et lycées échappent au problème : 30.000 familles seraient toujours sur liste d'attente. Les responsables de l'enseignement sous contrat se sont émus du sort qui leur est réservé dans le budget 2009. Non pas que le sacro-saint équilibre public-privé (80% pour le public, 20% pour le privé) n'ait été respecté. Mais parce que la répartition, calquée sur celle du public, leur paraît inadaptée : une bonne partie des 1.100 postes supprimés le seront dans le secondaire (où les élèves se pressent) tandis que le primaire, en chute d'effectifs, gagnera 100 professeurs.

Michel Janva


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte