Magazine Cinéma

[Critique] Harcelés - Lakeview Terrace

Par Damonx

Harcelés - Lakeview Terrace
En 2008, on aura eu Samuel L. Jackson à toutes les sauces, en nettoyeur dans Cleaner, en paladin dans Jumper, et gérant d’hotel dans Chambre 1408 et maintenant en flic dans Harcelés.

Moi qui pensais voir une petite série B policière (voir l’affiche ci-dessus) je me suis retrouvé face à un bon thriller psychologique au scénario original. Les guerres de voisins on connaissait dans l’émission de télé Sans Aucun Doute

:mad:
… mais rarement au cinéma sous cette forme.

On s’identifie très rapidement à ce gentil couple interraciale qui souhaite s’installer et vivre en paix dans un quartier de rêve. Malheureusement pour eux leur bonheur vire rapidement au cauchemar lorsqu’il découvre la personnalité de leur nouveau voisin.

Harcelés - Lakeview Terrace

Samuel L. Jackson est au mieux de sa forme dans un rôle étonnant et complexe ou il souffle le chaud et le froid. Avec ses regards de tueurs et ses répliques cinglantes il trimbale les protagonistes du film et les spectateurs dans une véritable tourmente psychologique.

Le film souffre de quelques problème de rythme (surtout dans la première partie) et il est parfois un peu mou. Il est également regrettable que la mise en scène soit si banale, on a parfois l’impression de regarder un téléfilm de M6.

En plus d’être un thriller prenant avec de nombreux rebondissements, Harcelés est également une critique acerbe d’une société américaine communautariste et paranoïaque.

Ma Note : 3/5


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Damonx 129 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines