Magazine Culture

Desperate Housewives saison 5 épisode 2 : "We're so happy, You're so happy !" (AVIS 1)

Publié le 08 octobre 2008 par Buzzline

ATTENTION ! CET ARTICLE DÉTAILLE LE DEUXIEME ÉPISODE DE LA SAISON 5 DE DESPERATE HOUSEWIVES ! SI VOUS NE VOULEZ PAS SAVOIR CE QUI SE PASSE (LA SERIE PASSERA A L'ETE 2009 SUR CANAL + PUIS SUR M6), PASSEZ VOTRE CHEMIN.
Ceci n'est pas forcément un résumé, mais ce qu'on appelle une "review", une analyse complète de l'épisode. Des éléments de l'histoire sont révélés et de gros spoilers sont possibles !
TOUS LES AUTRES ÉPISODES DE LA SÉRIE SONT ICI
Les autres séries sur Buzzline : Supernatural saison 4, Lost Saison 5, Desperate Housewives Saison 5, Heroes saison 3, Weeds Saison 4, Prison Break Saison 4, Dexter saison 3... et plus encore !

Titre de l'épisode : We're so happy, You're so happy !

Avis général de Franzo : Après un Season Premiere plutôt bon, j’avais espéré que les épisodes qui suivraient seraient de mieux en mieux, nous apportant beaucoup de surprises, de nouvelles dynamiques et de nouveautés. Malheureusement, le fameux "bond dans le temps" de cinq ans reste trop peu exploité par les scénaristes. Finalement, admettons-le, rien n’a vraiment changé à Wisteria Lane, pire, un mélange de "déjà-vu" persiste, ainsi que des situations assez incompréhensibles et légèrement ennuyeuses.

Alors DH serait-elle sur une mauvaise pente ? Ce n’est pas les audiences de cette semaine qui nous diront le contraire : mise au point.

Critique by Franco...

Commençons par le Soucis-Housewives numéro 1 :

Susan : Susan est bien trop présente à mon goût dans cet épisode, non pas que je ne l’aime pas, seulement, les scénaristes se focalisent tellement sur sa nouvelle storyline (qui franchement n’as rien d’exceptionnel), qu’ils en oublient beaucoup trop de personnages secondaires plus ou moins importants :

Son propre fils, Bob et Lee, Parker et Penny Scavo, Juanita et Celia Solis, Andrew Van De Kamp, et pire, celle qui a été promue sixième Desperate Housewives : Katherine !
Susan doit donc gérer la rencontre involontaire de son peintre avec son ex, Mike Delfino, et de son enfant, le petit M.J. A la grande surprise de tous, Jackson et Mike s’entendent bien, ce qui contrarie beaucoup Susan.

Encore une fois, et bien qu’on tente de nous montrer une Susan Mayer plus mature et plus calme, c’est l’amour qui domine son histoire, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on ne voit pas du tout où s’y trouve l’intérêt. Son nouveau boyfriend, bien que sympathique, n’apporte rien, et on sent tous le coup du "en manque de Mike" ressurgir tôt ou tard.

Jackson serait-il un prétexte pour réunir la gente féminine devant les écrans le dimanche soir ? Parce que le pauvre garçon, à part se promener en montrant son jolie torse, ne fait pas grand-chose
Le bon côté des choses, c’est que les scènes entre Mike et Susan sont plutôt réussies, et leur séparation leur va à merveille : finis les mélodrames et les scènes de quiproquos amoureux.
Cette fois, leur relation ressemble vraiment à quelque chose de stable et d’intelligent.

Mais pourquoi avoir fait revenir Karl pour s’en servir aussi peu, lui qui d’habitude fait un retour drôle et plein de sarcasmes ?! Dommage
Soucis-Housewives numéro 2 :
Bree : Bree retrouve son côté "Van De Kamp", Madame l’experte en cuisine mais pas en relation familiale. Aurait-elle déjà oublié qu’Orson a été en prison pour elle ? Il semblerait, à voir le désintérêt total qu’elle lui porte depuis ce début de saison, et quand notre pauvre Orson voit ses promesses trahies par celle qui l’aime. C’est pendant une scène glaciale, où il retrouve son côté méchant des débuts, qu’il exige d’elle une véritable promesse et un repas complet alors que celle-ci rentre épuisée de sa journée de travail.

Bree accepte et pleure dans son dos, tout en découpant des légumes. La scène est très bien réalisée, mais on ne comprend toujours pas ce revirement soudain de situation. Est-ce le début d’un long conflit entre Bree et Orson ?

Soucis-Housewives numéro 3 :
Katherine : La nouvelle Desperate Housewive a fait plus fort qu’un second rôle dans cet épisode : elle a joué le rôle d’une parfaite figurante et c’est bien triste !
Katherine, qui avait servie de tremplin pour les scènes avec Bree pendant l’épisode 5x01, se voit tout simplement effacée quand la storyline de madame Van De Kamp se situe du côté de sa maison.
Remercions Madame McCluskey de partager ses soupçons sur Dave avec elle en fin d’épisode, ce qui nous laisse espérer que la belle Katherine participe davantage à l’histoire dans les prochains épisodes
Soucis-Housewives numéro 4 :

Gaby : Gaby à certes beaucoup changé physiquement depuis ces 5 dernières années mais certainement pas moralement. Nous apprenons ainsi que son statut social en a pris un coup, Carlos étant devenu masseur pour le Club de Bree. Les voici donc considérés comme des membres du personnel et non des invités, ce qui contrarie beaucoup Gaby qui se faisait une joie de sortir de son quotidien ennuyeux.

Malgré des situations plutôt rigolotes, Gaby avoue à Carlos qu’elle est triste d’en être arrivée là, ce à quoi il lui répond qu’il est l’homme le plus heureux du monde, marié à la femme qu’il aime, dans une belle maison, avec deux magnifiques filles... de quoi résonner Gaby pour deux ou trois épisodes.

Le souci dans cette histoire, c’est que justement, leurs petites filles passent déjà à la trappe, et l’histoire en elle-même n’avait rien de nouveau :
Gaby veut retrouver sa vie d’avant, mais Carlos lui remonte le moral, et tout se fini bien. C’est d’autant plus ennuyant qu’on sait tous que Gaby finira forcément par redevenir la Gaby manipulatrice, sexy et avare qu’elle a toujours été, et oubliera les belles phrases de Carlos. A suivre...


Soucis-Housewives numéro 5 :

Lynette :
Cette semaine, l’histoire de Lynette reste probablement la meilleure, et même si encore une fois centrée sur ses jumeaux, délaissant complètement ses autres enfants (un Parker tout petit et geek, oui, vous l’avez vu aussi !), il faut bien avouer que l’histoire était originale et plutôt drôle. Porter Scavo "tchat" avec une fille sur le net, en lui écrivant des poèmes comme elle les aime, en ignorant qu’a l’autre bout du réseau, sa mère n’est autre que la jeune fille en question.
Lynette est touchée par la sensibilité de son fils, et décide, malgré les conseils de Tom, de continuer de discuter avec son fils par le net, puisqu'ils ne le font plus assez souvent en vrai, ce qui manque beaucoup à Lynette.

Malheureusement pour elle, elle se fait démasquée en signant son dernier message par "mom", ce qui est tout simplement à mourir de rire ! Porter est humilié, Lynette se sent plus que honteuse, et malgré ses excuses, l’histoire ne se termine pas aussi bien qu’on aurait pu le croire : une vrai situation ado/parent !
Edie : Edie n’est toujours pas satisfaite de son retour à Wisteria Lane, et ne supporte plus les remarques de ses voisines, y compris celles de madame McCluskey, et le fait bien comprendre à son nouveau mari, qui va s’empresser d’arranger les choses dans son dos.
C’est alors qu’a la grande surprise d’Edie, Karen vient à sa porte s’excuser, en précisant bien qu’il faut que Dave soit au courant de ses excuses... laissant Edie songeuse.
Le mystère de la saison :
Le nouveau mari d’Edie, Dave, confirme qu’il est totalement effrayant même si nous ignorons toujours le pourquoi de sa venue à Fairview. Il n’hésite pas à aller voir directement madame McCluskey pour la forcer à s’excuser auprès d’Edie, et même si la vieille dame ne se laisse pas faire, il joue suffisamment avec elle moralement pour la perturber comme il ce doit. Et quand celle-ci s’aperçoit que son chat à disparut, elle ne tarde pas à comprendre que le seul moyen de le retrouver, est de faire ses excuses à Edie. Comprenant que quelque chose de malsain se dégage du nouveau mari d’Edie, Karen décide de faire part de ses soupçons sur Dave à son amie Katherine.

En conclusion
Un épisode moyen, qui ne fait pas preuve d’une grande originalité, (excepté la narration de Mary Alice), et qui laisse assez perplexe quand à la suite. Il est temps de remettre de l’action, de l’humour, et du piquant dans ces nouveaux épisodes, et surtout, travailler en profondeur ce bond dans le temps de 5 ans qui jusque là reste très mal exploité pour ce qui aurait du être une révolution scénaristique.

Preview épisode 3 "Kids ain't like everybody" 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Desperate Housewives [4x 13]

    28 avril 2008 Desperate Housewives [4x 13] Hello, Little Girl Audience : 16 21o ooo. Enfin un épisode vraiment consistant, où il se passe des choses... Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • De Vanished à Desperate Housewives

    D’après le TV Guide, l’acteur Gale Harold, que j’ai découvert dans Vanished, rejoint la distribution de Desperate Housewives. Il a obtenu un rôle dans le dernie... Lire la suite

    Par  Caiera
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Un Queer se joint aux Desperate Housewives

    Queer joint Desperate Housewives

    La série américaine, Desperate Housewives, en est déjà à sa 4ème saison et on arrive doucement au season finale. Après une interruption dûe à la grève des... Lire la suite

    Par  Guillaume
    CULTURE, SÉRIES
  • Desperate Housewives [4x 14]

    Desperate Housewives

    On va me dire que j'exagère avec les Solis, que j'ai une dent contre eux et que quoi qui leur arrive, je ne suis pas content. C'est faux ! Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Desperate Housewives [4x 15]

    13 mai 2008 Desperate Housewives [4x 15] Mother Said Audience : 15 25o ooo. Pouah ! Que c'est mauvais ! Je ne pensais pas que l'on pouvait faire pire que le... Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Desperate Housewives : bilan saison 4

    Avant de débuter l'article, sachez que celui-ci contient évidemment des spoilers sur la saison 4 (et un peu des précédentes) de la série. Vous vous engagez... Lire la suite

    Par  Red
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Desperate Housewives [Saison 4]

    27 mai 2008 Desperate Housewives [Saison 4] Desperate Housewives, la série déjà culte dès sa première saison, a vécu sa quatrième année paisiblement. Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION

A propos de l’auteur


Buzzline 275 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines