Magazine Science

Mathématiques finnoises allégées.

Publié le 09 octobre 2008 par Guy Marion
"Annette et Antti, 16 ans, ont aujourd’hui un cours commun, le dessin. Mais c’est le seul de la semaine. Après avoir fait leur scolarité ensemble, tous deux ne se voient guère depuis qu’ils sont entrés au lycée, en août. Et pour cause : il n’y a plus ni classe ni niveau. Chaque lycéen a trois ans pour parvenir au bac. D’ici là, il construit lui-même son emploi du temps en choisissant des «modules», des matières, qu’il change tous les deux mois. Annette et Antti ont, par exemple, pris maths.
Mais la première, plus douée, a opté pour les «maths approfondies» tandis que le second se contente de «maths allégées»."

Extrait d'un article de libération.fr décrivant le "modèle" finlandais

Rappelons que le "modèle" finlandais dont on nous rebat les oreilles depuis la "fameuse" évaluation Pisa (dont il y aurait beaucoup à dire) , n'a pas empêché deux fusillades meurtrières en un an dans un tout petit pays homogène de 5 millions d'habitants ;
rapporté à 60 millions d'habitants,cela fait 12 fusillades par an,
ou encore une par mois,non ?
(Ah,pardon,j'avais oublié,les règles de trois sont méprisables!)
Les groupe-classes,que l'on veut supprimer,ont peut-être un rôle de socialisation...
Laissons donc aux Finlandais Nokia,le sauna,leurs mathématiques allégées et leur système éducatif à la carte,
nous sommes la France et nous avons tout le reste !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guy Marion 246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte