Magazine Cuisine

Des Bordeaux 2006 en bouteilles (6)

Par Daniel Sériot

Cette propriété de 10 hectares, achetée par Jean Halley en 2000, est aujourd’hui gérée par ses enfants. Son originalité est due à la présence de trois types de sous-sols : une partie argilo-calcaire, un ensemble de sables argileux et une entité de sables. L’encépagement est composé de 90 % de merlot  et de 10%de Cabernet Franc. Des travaux considérables de rénovation des chais ont été réalisés depuis le rachat, les vins ont incontestablement gagné en précision et en qualité sous l’égide des nouveaux propriétaires conseillés par Denis Dubourdieu. Le millésime 2002, qui ne restera pas dans les annales des meilleurs millésimes en rive droite, ne manquait pas de charme, le 2006 que je commente aujourd’hui est une belle réussite.

Fronsac : La Dauphine 2006

Le vin s’est bien mis en place, 24 heures après son ouverture.

La robe est profonde, avec des reflets de couleur sanguine à violine, le nez est fin, et d’une bonne intensité, lors de la deuxième dégustation, avec une association élégante de cerises, de mûres, de café, de moka, et d’épices douces. De la rondeur ,dès la mise en bouche, des tannins fins et veloutés, qui le restent tout au long de la dégustation, les fruits sont mûrs et frais; belle présence du vin en milieu de bouche; dans une structure assez ferme ,mais sans, souvent, le côté rustique des tannins dans cette appellation; la finale est fraîche, d’un bon équilibre, grâce à une acidité gustative de bon aloi qui donne de l’allure au vin et met bien en valeur les fruits séduisants qui ne sont pas dominés par l’élevage. Noté 15,5+. Un excellent rapport qualité/prix


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Bordeaux : " Primeurs " 2007 (10)

    La dernière série propose des vins plutôt bien réussis, dans le contexte du millésime, associant souvent une bonne maturité des fruits, et une structure... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux : " Primeurs " 2007 (11 )

    L’appellation a produit des vins, assez homogènes, assez pleins, que je situe, néanmoins, à un degré moindre que 2006.Mais on ne peut que constater, pour les... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux : " Primeurs" (12)

    Voici la fin des commentaires de cette dégustation faite dans le cadre de l’Union des Grands Crus, j’ai ajouté celui de Vray Croix de Gay. Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux : "Primeurs " (13)

    Saint Julien Même dans ce millésime difficile, l’appellation montre une bonne homogénéité , les vins sont les plus pleins et les plus charnus ( relativement ) d... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux : "Primeurs" 2007 (14)

    Les deux Léoville ( je n’ai pas goûté Las Cases, pour l’instant) sont encore au rendez-vous, avec cette année, un échantillon de Léoville Poyferré, hautement... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux : "Primeurs" 2007 (15)

    PESSAC LEOGNAN et GRAVES (rouges) Des vins assez souples dans l’ensemble, avec des tannins doux, pour ceux qui ont le moins extrait. Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Bordeaux : " Primeurs" 2007 (16)

    Cette dégustation est assez plaisante, pas de vins, trop durs ou trop marqués par des saveurs végétales, les milieux de bouche manquent globalement de volume... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines