Magazine Culture

Natty dread #51

Publié le 09 octobre 2008 par Jahgreg
Natty dread #51

Natty dread #51

Le numéro 51 (Octobre-Novembre 2008) de NATTY DREAD Magazine vient de prendre place dans les rayons de votre kiosque favori encore tout chaud. A l'image de sa couverture à la superbe photo de Beth Lesser [états-unienne spectatrice et activiste de la scène yardie des 80's à qui le magazine consacre un bel article souvenir à l'occasion de la sortie du livre Dance Hall chez Soul Jazz], ce dernier volet à peine sorti des rotatives remonte pour une bonne part le temps et nous plonge dans les Sound System yardies des 80's en revenant sur la carrière de Brigadier Jerry élevé au rang de meilleur DJ live de tous les temps. De son vrai nom Robert Russel, Briggy est considéré, à juste titre, comme le King des Dance Hall principalement par les afficionados, les possesseurs/collectionneurs/chercheurs de Sound Tapes d'époque (K7 sur lesquelles sont enregistrées live les soirées, devenues légion dans les 80's). En effet, c'est au cours de ses performances live que Brigadier Jerry donna le meilleur de lui même avec niveau largement supérieur à ses sessions studio. De ces captures à la sauvettes, ce sont ses interventions faites dans le JAHLOVEMUZIK (Sound System teinté Douze Tribus d'Israel, organisation dont Briggy était membre) au côté du selector Ilawi les plus recherchées.

Puisqu'un bonheur ne vient jamais seul, faisant suite à son volet n°35 consacré au 12 Tribes et le Reggae, le magazine revient sur le sujet en retraçant l'histoire de Still Cool, groupe des plus obscures des 70's (dont les membres faisaient partie de l'organisation de Prophet Gad) qui aurait pu être distribué sur le label Tuff Gong de Marley, si la maladie n'avait pas emporté ce dernier et si, un autre membre des 12 tribus et propriétaire du label Uprising, Carl Fletcher, avait accepté de céder les enregistrements. Surnommé Stereo, Fletcher et son discret label trouve également sa place ce mois-ci au sommaire du 'zine. Pour le plaisir, la vidéo qui suis est une perle : Still Cool interprétant en 1979 leur plus gros hit, To be poor is a crime... Une pure merveille !!!

Un détour par Spring Fire Water source naturelle faite d'eau et de feu (!) dans la paroisse de St Ann, JA, par les Pays-Bas à la rencontre des acteurs du Dub Uk made in Nederland, puis par l'Afrique avec une entrevue de l'artiste Guinéen Alpha Wess... et Natty Dread rend un très bel hommage au trompettiste de légende, Johnny 'Dizzy' Moore, disparu le 16 août dernier à l'âge de 70 ans. Comme à l'accoutumée, vous retrouvez l'INCONTOURNABLE, les chroniques, l'habituel décryptage d'un classique de notre histoire préférée...

Pour accompagner votre lecture, le sampler offert est de très bonne facture...

Natty dread #51

Matthiew McAnuffBe carefull

Edi FitzroyYouthman penitentiary

Augustus PabloSkanking easy

Johnny OsbourneGive a little love

Frankie PaulKing Champion

GyptianSensi

Alpha WessLe système

Admiral TibbetHave the strengh

Natty dread #51

JAH ALMIGHTY bless Johnny 'Dizzy' Moore... R.I.P.



Natty dread #51



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jahgreg 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines