Magazine

Le dernier Nobel dont on cause

Publié le 09 octobre 2008 par Desiderio

Les prétendus journalistes et reporters citoyens d'AgoraVox ne savent même pas faire une petite recherche documentaire, ce qui est la base de ce métier. Démonstration :

Depuis Claude Simon, en 1985, la France avait échappé au Nobel. Après Romain Rolland, Anatole France, Roger Martin du Gard, André Gide, Albert Camus, Claude Simon (le dernier français, en 1985) et tant d'autres dont Sartre qui l'a refusé, c'est donc au tour de JMG Le Clézio d'être "nobélisé".

Les "tant d'autres" qui sont-ils ? Sully Prudhomme, le premier lauréat fort dispensable, Mistral, un vrai grand poète à la différence du précédent mais qui écrivait surtout en provençal et qui s'autotraduisait, et puis Gao Xingjian un auteur d'origine chinoise, mais qui écrit une partie de…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Desiderio 111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte