Magazine Bons plans

Guide du bien prendre le métro

Publié le 09 octobre 2008 par Pinklady

Tous les jours, je prends le métro, deux fois minimum mais parfois plus, pour peu que j’aille à la gym ou que je sorte. J’ai donc pu observer que beaucoup de gens ne savent pas prendre le métro correctement et dans un grand élan d’altruisme, j’ai décidé d’écrire ce petit article pour les aider. Et puis comme ça, surtout, ils arrêteront de m’embêter.

Rame de metro parisien ligne 11.jpg


En premier lieu, cherchez votre billet ou pass navigo bien avant les portiques. Si vous ne le trouvez pas, fouillez vos poches et sacs à l’écart, il est inutile de se poser devant une porte si on n’en a pas la clé. Je ne sais pas si vous avez remarqué mais selon les stations, il y a entre une et cinq entrées, rarement plus, si vous en bloquez une, vous ennuyez tout le monde. De la même façon, si vous êtes plusieurs, il n’est pas utile de stationner pile devant les portiques, les stations de métro sont suffisamment grandes pour que vous alliez vous poser quelques mètres plus loin.
Dans les couloirs du métro, on ne se bouscule pas et on ne marche pas en troupeau. Ce n’est pas parce que votre meute n’est pas pressée et se moque de rater le prochain métro que c’est le cas de tout le monde donc on est sympa, on ne fait pas barrage. C’est particulièrement vrai dans les escalators. Les escalators, ça marche comme une autoroute : plus on est lent, plus on prend la file de droite. En couple ? Alors soit vous vous désolidarisez trente secondes (ça n’a jamais tué personne et si vous n’en êtes pas capable, allez consulter, je crois), soit vous mettez en place le bisou escalator, très pratique pour les filles de petite taille comme moi. Je me mets sur la marche supérieure, le monsieur sur la marche en dessous et roulent les pelles.

funny-escalator-3.jpg


Pour ces messieurs, il est essentiel de comprendre qu’il ne faut pas faire pipi dans les couloirs ou sur le quai du métro. D’abord, je ne comprends pas d’où vous vient cette manie de faire pipi partout et tout le temps, vous vous prenez pour des chats qui marquent leur territoire ? Parce que le problème, c’est que ça pue très fort, c’est insupportable. Alors faites comme les femmes, retenez vous jusqu’à ce que vous trouviez des toilettes. Est-ce que je m’accroupis pour pisser dans un recoin du métro, moi ? Non. Du coup, mesdames, conseil corollaire : ne posez jamais, jamais, jamais vos sacs à terre dans une station de métro.
Sur le quai, à part vous conseiller de ne pas vous jeter sur les rails ou pousser vos congénères sous le métro, il n’y a globalement pas de règles de bonne conduite. On ne fume pas, comme dans n’importe quel lieu public, on ne se fouille pas le nez parce que c’est nase en toute circonstance. Si ça vous titille, faites ça dans l’intimité de votre maison (et pas de celle très relative de votre voiture). Par contre, il y a une attitude à proscrire sur le quai, non seulement parce qu’elle est ridicule mais qu’en plus, elle est gonflante, celle de se poser pile sous le nez de quelqu’un qui attend genre « je rentrerai dans le métro avant toi ! ». Le quai est quand même assez grand pour éviter ce genre de comportement puéril surtout que si la personne à qui vous faites ça est très, très énervée, ça va se retourner contre vous et vous allez finir aplati sous le métro. Soyez rebelles, mettez vous ailleurs que la plupart des gens !

2007-01-26_8629_Foule_quai_vers_le_nord_p600.jpg


Une fois la rame à quai, il faut faire preuve de logique : pour mieux rentrer dans le wagon, il est judicieux d’en laisser descendre les gens. Mathématique. Et quand je dis en laisser descendre les gens, ça implique se pousser de leur chemin. Tout le monde pourra rentrer, inutile de rester en plein milieu pour avoir la meilleure place. En rentrant, on va au fond, on ne reste pas devant la porte, ça embête tout le monde.
Une fois dans le métro, c’est pas non plus la fête du slip. S’asseoir ok mais plus on est jeune, plus on est prié de laisser la place à nos aînés même si on est fatigué de notre journée. On est jeunes et vigoureux, montrons le. De la même façon, s’il y a du monde, on évite de déplier un strapontin, ça évitera qu’une connasse vous envoie malencontreusement son sac dans la figure. Sachant que la connasse en question, ça peut tout à fait être moi. Par ailleurs, il serait assez aimable de ne pas s’appuyer lourdement sur la barre centrale qui doit servir à tout le monde et pas uniquement à votre petit confort, surtout vu les freinages en douceur made in RATP : te tiens pas et tu tomberas. Donc on évite d’écraser les doigts des pauvres voyageurs qui aimeraient juste pouvoir se tenir, c’est gentil, merci.
Enfin, dernière règle mais non des moindres : dans le métro, il y a plein de gens et il est à peu près certain que tous ne partagent vos goûts musicaux donc votre musique de merde, vous vous la gardez grâce à de charmants petits écouteurs plutôt que de l’imposer à la foule. Des fois, j’hésite à télécharger une grosse bouse sur mon mobaïle pour faire contre feu genre Papillon de Lumière juste pour les emmerder. Mais j’ai un peu peur que ça se termine mal pour moi.

fillessexymobile.jpg


Voilà votre station ! Vous descendez et voilà, fin de ce guide. Si vous faites tout ce que je dis, félicitations, vous êtes un être civilisé et intelligent, vous irez loin dans la vie. Ah, dernière petite chose : le métro n’est pas une poubelle. Je vous autorise à laisser derrière vous un Métro ou un Matin +, j’aime en découvrir dans la rame quand je n’en trouve plus dans la station mais les bouteilles vides ou autres papiers, non.
PS : PAPILLON DE LUMIERE, SOUS LES PROJECTEURS, WOOHOO !
PPS : Je devrais arrêter les blagues sur Cindy quand même, elle vit très mal son retour à l’anonymat.
PPPS : Ouais mais quand même, je ne peux résister. PAPILLON DE LUMIERE SOUS LES PROJECTEURS !! CETTE ENERGIE QUI BRULE EN MOI, JE NE VEUX QUE LA PARTAGER… AVEC VOUS (je trouve ça très drôle)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Yaka-Mag : “Mais non, je blogue !” : le guide indispensable pour bie...

    Pr??sentation int??ressante du livre “Mais non, je blogue ! “dans le num??ro 3??de Yaka Mag (printemps-??t?? 2008). Le chapitre 5 “Bloguons ensemble : ??coles,... Lire la suite

    Par  Astrid
    BLOG, CÔTÉ FEMMES, ENFANTS, INTERNET
  • Le guide du Paris pas cher

    guide Paris cher

    Quand je suis venue habiter à Paris, après la carte orange, ma plus grande découverte a été le guide du Paris pas cher. Lire la suite

    Par  Rossana De Sordi
    CÔTÉ FEMMES, EN FRANCE , MODE FEMME, STYLISME, VOYAGES
  • "Guide d’utilisation du bois"

    La délégation régionale Nord Pas-de-Calais Picardie du Comité national pour le développement du bois (CNDB), avec le soutien financier du Conseil régional du... Lire la suite

    Par  Marc Chartier
    BRICO, CONSO, CÔTÉ FEMMES, DÉCORATION
  • Le guide du Paris pas cher et son blog

    Quand je suis venue habiter à Paris, après la carte orange, ma plus grande découverte a été le guide du Paris pas cher. A l’époque j’étais étudiante et je... Lire la suite

    Par  Rossana De Sordi
    CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME, STYLISME
  • Guide «Scolariser les élèves handicapés»

    (http://eduscol.education.fr/D0186/guide_scolariser_eleves_handicapes.htm)Les établissements ont été destinataires de ce petit guide au mois de janvier dernier. Lire la suite

    Par  Gabrielle Lamotte
    CÔTÉ FEMMES, EDUCATION, ENFANTS, SOCIÉTÉ
  • Carte scolaire: guide pour les parents

    (http://www.education.gouv.fr/cid5509/assouplissement-carte-scolaire.html)Une nouvelle page sur le site du ministère explique aux parents les nouvelles règles d... Lire la suite

    Par  Gabrielle Lamotte
    CÔTÉ FEMMES, EDUCATION, ENFANTS, SOCIÉTÉ
  • Guide handicap visuel de l'enfant et adolescent

    (http://www.aphp.fr/index.php?module=livres_videos action=affiche_publication vue=fo_publication obj=318)On peut télécharger sur le site de l'Assistance... Lire la suite

    Par  Gabrielle Lamotte
    CÔTÉ FEMMES, EDUCATION, ENFANTS, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Pinklady 152 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte