Magazine Côté Femmes

L'inconscient collectif. . . . .

Publié le 09 octobre 2008 par Osmose

 

L’inconscient collectif est une partie de l'’inconscient commun à tous les êtres humains. Selon Carl Jung, l’inconscient collectif contient des archétypes, prédispositions mentales universelles non fondés sur l'expérience.

Comme les Formes de Platon (eidos), les archétypes ne proviennent pas du monde des sens, mais existent indépendamment de ce monde et sont connus directement par l'esprit. À la différence de Platon, cependant, Jung a cru que les archétypes surgissent spontanément dans l'esprit, particulièrement en période de crise.

De la même façon que des coïncidences significatives - telles que le coléoptère et le rêve de scarabée décrits dans l'article sur la synchronicité - ouvrent la porte aux vérités transcendantes, une crise ouvre la porte de l’inconscient collectif et permet à un archétype de révéler une certaine vérité profonde cachée à la conscience ordinaire.

La mythologie base ses histoires sur les archétypes, affirme Jung. La mythologie est le réservoir de vérités profondes, cachées et merveilleuses.

Rêves et crises psychologiques, fièvres et dérangement, ou bien rencontres fortuites entrant en résonnance avec des « coïncidences significatives » sont autant de voies qui mènent à l’inconscient collectif, dont les perspicacités permettent à la psyché humaine de recouvrer la santé.

Jung a maintenu que ces notions métaphysiques sont fondées scientifiquement ; pourtant elles ne sont en aucun cas empiriquement testables.

En bref, elles ne sont pas du tout scientifiques, mais pseudoscientifiques.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Osmose 86 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines