Magazine Politique

Dopage: Franck Schleck coupable ?

Publié le 10 octobre 2008 par Pierre

Nous n’en finirons donc jamais… Voilà maintenant que l’aîné des frères Schleck, Franck, s’amuse à faire de gros virements bancaires au sinistre docteur espagnol Eufemiano Fuentes. Alors bien sûr, on pense à l’affaire Puerto, au dopage et aux poches de sang qui ont fait tomber Ullrich, Basso et consorts ; comment faire autrement ?

Franck Schleck, un aimant à contradictions

Franck Schleck rassemble autour de sa personne beaucoup de sentimen disparates. Au rayon des points positifs, d’abord sa filiation. Fils de Johnny Schleck, un fidèle équipier des plus grands (Jan Jansen, Luis Ocaña…), et frère ainé d’Andy, qu’on annonce comme la future perle du cyclisme mondial, il a tout pour être apprécié du milieu cycliste. Ce dernier n’oublie pas son histoire et ses anciens. Alors quand de surcroît il est pratiqué en famille ! (on pense immédiatement à Fausto et Cerce Coppi, Louison et Jean Bobet, Miguel et Prudencio Indurain, les frères Planckaert…)

Et puis il a gagné à l’Alpe d’Huez en 2006, lieu mythique pour un coureur cycliste. C’était, en quelque sorte, la récompense du travail pour un coureur qualifié de bon mais pas exceptionnel non plus ; on se disait que c’était mérité et pour la symbolique sportive, c’était beau.

Franck Schleck on l’aime enfin pour sa belle gueule, athlète au physique longiligne, un beau coureur quoi ! Alors quand on est beau, vainqueur d’une étape mythique et de surcroît, compatriote de Charly Gaul… on est nécessairement une vedette.

Mais Franck Schleck ce sont aussi des zones d’ombre…

Sa victoire à l’Alpe peut aussi être interprétée, et certains s’en sont chargés, comme une victoire surprenante liée à d’autres choses que le seul travail… Premier Tour de France et première victoire de prestige tandis que certains attendent des années pour s’illustrer !

Il y a aussi son équipe, la CSC, qui a fait une démonstration de force dans le dernier Tour de France et qui est managée par un ancien repenti, Bjarne Riis. L’homme est intelligent, et on se dit que jamais il ne prendrait le risque de doper ses coureurs ou de couvrir du dopage dans son équipe, surtout après ses propres aveux pour sa victoire dans le Tour 1996 (monsieur 60%). Mais dans le vélo, on en a tellement vu que tout est maintenant possible…

Et puis il y a surtout ce fameux virement de 7 000 euros. Entendu par le procureur Luxembourgeois, Franck Schleck a admis avoir effectué l’opération pour, je cite « financer un programme d’entraînement sportif spécifique par des experts ». Vous feriez ça vous, virer 7000 euros un jour puis abandonner sans même tester le programme le lendemain ? Et de continuer en nous affirmant que jamais o grand jamais il ne s’était dopé.  Dans la déclaration du coureur, il y a indéniablement des zones d’ombre. D’ailleurs, son employeur l’a suspendu.

Présomption d’innocence

Nous ne préjugerons pas du résultat même si l’étoile Schleck a sacrément pâli. Attendonds les résultats ds investigations mais si c’est comme dans l’affaire Puerto, il y a de quoi être inquiets. Des rumeurs disent d’ailleurs qu’en Espagne, Puerto traîne parce qu’il y a des tennismen et un club de foot espagnol de renommée mondiale qui seraient impliqués; vous y croyez vous ?

Le vélo, isolé dans la lutte antidopage

Le cyclisme continue son chemin de croix, les têtes continuent à tomber régulièrement. Il y a quelques jours, on apprenait que Schumacher et Piepoli, deux vainqueurs d’étape sur le Tour 2008, avaient été attrapés pour usage d’EPO 3eme génération dite “à retardement” (CERA). Ce qui est consternant c’est qu’on découvre alors, par le biais d’une déclaraton du CIO, qu’aux Jeux Olympiques de Pékin, cette EPO n’a pas été recherchée ! Pourquoi ?

On peut toujours cracher sur le vélo mais s’il y a bien un sport qui lutte contre le dopage ouvertement, c’est celui-là. Grâce au vélo est née l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), la détection de l’EPO, le passeport biologique… Maintenant, est-ce que les autres sports le suivent dans cette lutte contre la triche, rien n’est moins sûr.

François


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre 381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines