Magazine Banque

Des banquiers parfaits en tous points...

Publié le 10 octobre 2008 par Hermas
Humeur - La crise financière est l'occasion pour les néophytes de découvrir que les financiers, adulés il y a encore peu de temps, gèrent apparemment aussi bien leur vie professionnelle que privée... Selon Europe 1, 20 à 30 % de divorces en plus seraient observés ces dernières semaines chez les banquiers new-yorkais. J. Forman,  avocat spécialisé en divorce et ayant son cabinet dans le quartier des banques, affirme, par exemple, que son cabinet ne désemplit pas et qu'il a déjà reçu plusieurs ex-employés de Leman Brothers. "On voit ces personnes arriver, qui travaillaient vraiment beaucoup, qui accordaient tout à leurs enfants, avec un appartement magnifique en ville, une maison de campagne dans les Hamptons, des vacances dans le monde entier, un avion privé. (...) Cinq minutes après ils perdent leur boulot et leur femme a l'air de s'en moquer. Elle dit : 'Trouves-en un autre ou débrouille-toi, je ne vais pas réduire mes dépenses'"... Apparemment, certains avaient fondé leur vie de famille, comme leur vie professionnelle, sur du solide. Peut-être cette crise est-elle l'occasion de reconsidérer ces deux modèles de vie.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hermas 907 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte