Magazine

Un Riverain du quartier du Betey écrit au Maire d'Andernos

Publié le 10 octobre 2008 par Jean-Robert Bos
&&

Monsieur le Maire,

Vous avez déclaré au journal télévisé de France 3 du 20 septembre, à propos de l’extension du port du Betey : « Nous avons pour mission de sauvegarder cette vocation maritime et d’assurer aussi par des activités économiques liées à la filière du nautisme des emplois sur place pour nos jeunes. »

Je souhaitais vous demander des explications sur ce sujet. Comment la création de 200 places de port est-elle susceptible de créer des emplois pour les jeunes à Andernos ? Combien de créations d’emplois sont envisagées ? Et de quelle nature ?

Permettez-moi de vous soumettre une analyse tout à fait opposée à celle qui transparaît dans vos propos.

Andernos n’a pas la vocation de développer un tourisme nautique pour la simple raison que nous n’avons la mer qu’à marée haute. En revanche, il suffit de regarder autour de nous pour constater que notre ville est une destination prisée des familles avec de jeunes enfants, et ce, précisément parce que nos belles plages aux eaux peu profondes sont de nature à les rassurer. De même, de nombreux jeunes retraités élisent domicile à Andernos afin de recevoir leurs petits-enfants dans un cadre agréable, au bord d’une mer calme et peu profonde.

Une bonne stratégie de développement est une stratégie qui s’appuie sur les atouts dont on dispose. La vocation de notre commune doit être de développer ce tourisme familial pour lequel nous disposons de réels atouts naturels. C’est un tourisme porteur d’une véritable dynamique économique. Les jeunes retraités disposent en effet d’un pouvoir d’achat important et sont prêts à consacrer un budget conséquent aux loisirs de leurs petits-enfants. Le tourisme lié à la petite enfance recèle des gisements d’emplois et de développement économique qui sont une vraie voie d’avenir pour notre ville.

L’extension du port du Betey portera atteinte à la plus belle plage de notre commune. Ce sera une atteinte directe, en amputant la plage de sa moitié, et indirecte en aggravant l’envasement sur ses pourtours. Ce sera une atteinte irréversible; les générations futures ne pourront malheureusement pas faire revenir cette plage une fois que nous l’aurons fait disparaître.

En portant ainsi atteinte aux atouts naturels de notre ville, nous allons à l’encontre du développement de ce tourisme familial, porteur de nombreux emplois pour notre commerce local et de perspectives pour notre avenir.

Ce projet heurte bon nombre de vos concitoyens, résidants de la commune ou visiteurs. C’est une catastrophe annoncée sur le plan écologique. C’est un projet qui nous ferait perdre les atouts dont nous disposons sur le plan touristique. La sagesse, aujourd’hui, pour un dirigeant, c’est d’écouter les voix qui s’élèvent de tous côtés, indignées par les dégradations portées à notre environnement. La sagesse, c’est de s’attacher à concilier développement économique et préservation du cadre de vie. Renoncer à ce projet pendant que rien ne vous y oblige serait une grande preuve de sagesse aux yeux de vos concitoyens.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments distingués.


Tarquin HEATH

Riverain du quartier du Betey


Et la réponse du Maire dans le fichier pdf joint ...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Béatrice Le Marre, maire SEP

    Béatrice Le Marre, maire de Ploërmel, est atteinte d'une sclérose en plaque La maire PS de Ploërmel, Béatrice Le Marre, vient d'annoncer, dans un communiqué,... Lire la suite

    Par  Pat La Fourmi
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Être maire d'arrondissement...

    ...vous permet de dire sans avoir besoin de faire, puisque ce n'est pas à vous de le faire, ...vous permet de mettre les autorités responsables face à leur... Lire la suite

    Par  Delvolve
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Le mépris du Maire

    Le Maire vient de faire voter par sa majorité un budget supplémentaire pour financer des projets votés en décembre 2007. C’est devenu une triste tradition que d... Lire la suite

    Par  Fredericaugis
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • La jupe du maire était trop courte !

    La jupe du maire était trop courte !Le maire d'un petit pueblo mexicain s'est fait arrêter la semaine dernière à Mexico. Motif, sa jupe était trop courte.En... Lire la suite

    Par  Chantal Doumont
    INSOLITE
  • Convoqué par le Maire

    Fermez les yeux, laissez-vous guidez et tout ce que vous voulez encore et vous voilà transportés sur mon blog « de bistro ». En fait, ce billet devrait y figure... Lire la suite

    Par  Nicolas J
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Un (ancien) maire à vendre !!!

    En lisant les journaux ou en me promenant simplement dans la rue, j'essais toujours de dénicher des "choses" insolites ou décalées que je pourrait faire partage... Lire la suite

    Par  Moonbloggeur
    SOCIÉTÉ
  • Merci Monsieur le Maire

    Comme je l’indiquais il y a quelques temps dans un billet, l’ouverture du secteur piétonnier aux cyclistes fait grincer des dents, sans doute des nostalgiques d... Lire la suite

    Par  Zigzornif
    CYCLISME, SPORT

A propos de l’auteur


Jean-Robert Bos 885 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte