Magazine

Un crapaud et une sorcière pour un album jeunesse : Le crapaud perché, de C. Boujon

Publié le 10 octobre 2008 par Rachel

Le crapaud perché n'est pas une nouveauté, puisqu'il est paru en 2006. Cependant, c'en est une à la médiathèque de Pont-à-Mousson, ce qui m'a valu de le découvrir.

Si vous êtes parents, il est impossible que vous ne connaissiez pas, ou plutôt, que vos enfants ne connaissent pas l'auteur, Claude Boujon. Ces livres sont des classiques des écoles maternelle ou classes de CP, et je me souviens particulièrement de l'histoire de La brouille. Mais les enfants connaissent aussi La chaise bleue, On a volé Jeannot Lapin, ou la série de la grenouille Verdurette.

Pour en revenir à l'album d'aujourd'hui, disons d'abord que Le crapaud perché est une histoire "de saison" (à l'approche d'Halloween), qui parle d'un crapaud et d'une sorcière, mais c'est aussi et surtout une très jolie histoire de crapaud amoureux de la lecture.

Un crapaud et une sorcière pour un album jeunesse : Le crapaud perché, de C. Boujon

En effet, le héros de l'histoire adore lire, mais la sorcière l'en empêche, pour le garder près d'elle, au plus près même, puisqu'elle le garde sur sa tête. Mais un jour, le crapaud en a assez, et s'enfuit.

La sorcière va lui tendre un piège et l'appâter avec... devinez quoi... un livre, bien sûr !

Je ne vous en dis pas plus...

Moi, je suis totalement fan des dessins et des histoires de Claude Boujon, et je vais lire celle-ci avec Tim dès ce soir...

Titre : Le crapaud perché
Auteur : Claude Boujon
Éditions de l'École des loisirs
Prix indicatif : 9,90€

Pour trouver un autre album, consultez la liste des livres pour enfants dont j'ai déjà parlé.

D'autres articles dans le blog...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rachel 2038 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte