Magazine France

On chauffe trop à Loudéac

Publié le 10 octobre 2008 par Nicolas J
Loudéac ressemble à une espèce de bistro géant.
La dernière histoire du cru tient assez bien dans une coupure de presse. La voilà. Cliquez dessus pour agrandir mais pas trop fort pour ne pas casser l’écran.
Je résume…
Jacqueline Chevé (j’en ai parlé sur le blog) a récemment été élue Sénatrice. Jacqueline est membre de l’Amicale Laïque depuis plus de 10 ans. Son mari est d’ailleurs Président de la section handball. Ah ! La section handball ! L’équipe première évolue en Nationale 3 (je crois… vous savez, moi le sport…). Elle fait la fierté de la commune… comme sa sénatrice. Sur le « programme » annonçant le match de Hand qui suivait l’élection Sénatoriale, le secrétaire du club a annoncé l’élection de Jacqueline. C’est évidemment la moindre des choses. Non seulement son époux est Président du Club mais elle-même en est une des dirigeantes et une ancienne joueuse.
Loudéac étant Loudéac, le maire a immédiatement rouspété ! Je rappelle que Jacqueline était sur la liste d’opposition socialiste lors des dernières municipales, deuxième de la liste si ma mémoire est bonne.
Les propos du Maire sont parfaitement clairs. D’ailleurs, le journaliste de Ouest-France ne s’y trompe pas dans sa conclusion : « et de sous-entendre… ».
J'étais membre de la section tennis de l'ALL avec comme prof le père d'une ancienne ministre maintenant député, section que j’avais quittée pour entrer à la section de handball, maintenant présidée par le mari d'une sénatrice dont la mère est une voisine de la mienne, elle-même ancienne prof de la ministresse ci-dessus, à l'époque où mon prof de tennis était son patron à elle. Vous avez bien suivi ? Je continue. Aux municipales la future Sénatrice était sur la liste de gauche tenue par l’opposition municipale dont le chef de file n’est autre que l’ancien prof de guitare de mon grand frère et je l’ai revu du temps de la municipalité précédente, au siècle dernier, donc, quand j’étais moi-même responsable associatif et lui adjoint à la jeunesse. Bon. Revenons à notre époque moderne. L’équipe de handball de Loudéac est en Nationale 3 et les joueurs fréquentent le même bistro que moi quand je vais à Loudéac, même si le patron n’a pas un caractère toujours facile.
Devinez à qui va mon soutien !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par unknown
posté le 26 octobre à 10:49
Signaler un abus

le nom du club est l'amicale laique loudéac la politique n'a rien à faire sur ses programmes , surtout quand ils sont faits sans consultation de tout le bureau...le club est aussi l'employeur de 1,5 personnes à temps complet ,ce serait donc correct de respecter une convention qui ne l'est pas jusque à présent (pour des raisons bien évidentes de divergences politiques)afin de pouvoir maintenir l'emploi de ces personnes...mais apparemment c'est trop demander à certains que de raisonner ainsi...

A propos de l’auteur


Nicolas J 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte