Magazine Politique

Enorme succès du marathon Seine-Eure

Publié le 12 octobre 2008 par Gezale
L'équipe de France féminine des 100 km est venue préparer les championnats du monde (JCH)
Marc-Antoine Jamet, maire de Val-de-Reuil, Bernard Amsalem, président de la fédération française d'athlétisme, et Richard Jacquet, maire de Pont-de-l'Arche. (photo JCH)
Parcours nouveau et « roulant ». Organisation parfaite. Concurrents ravis à la fin de leur course. Présence de Bernard Amsalem, président de la FFA (fédération française d'athlétisme) et de l'équipe de France féminine des 100 km venue se tester avant les championnats du monde programmés dans quatre semaines. Un maire de Val-de-Reuil heureux de la rénovation routière absolument parfaite pour canaliser Marathon et Ekiden (course par équipes). Un Guillaume Voranger (de la CASE) étonné de ce brouillard puis de ce soleil qui fait resplendir l'effort.
Il n'y a pas à dire. Pour sa 4e édition, le marathon Seine-Eure a joué dans la cour des grands. Un athlète raconte : « Nous sommes magnifiquement accueillis, toute l'organisation mérite un grand coup de chapeau ». On a vu parmi les 500 bénévoles, des Hondouvillais, des Pintervillais, des Incarvillais, des Lovériens, des Heudebouvillais, des Rolivalois…tous concernés par les courses sur route et le sens de l'effort. Il est vrai qu'à Val-de-Reuil, le triathlon a conquis ses lettres de noblesse depuis deux décennies.
Revenons à la course. Hommes, femmes, jeunes, moins jeunes, spécialistes en 2 h 20, passionnés en 3 h 40 ou 5 heures, le marathon est un effort sur route et sur soi-même. Le corps, affuté pendant des mois, a besoin du renfort d'un mental à toute épreuve. Il faut s'hydrater et se nourrir quand il faut. Ni trop, ni pas assez. Il faut aussi venir à bout de ces satanées lignes droites qui vous coupent les pattes même si les falaises sur Seine sont magnifiques dans la lumière. Au final, nombreux sont ceux qui ont battu leur record personnel. Et tout cela grâce à un parcours ultra-plat le long de l'Eure et de la Seine.
Il y aura, en 2009, une 5e édition du marathon Seine-Eure. Comment se priverait-on d'un événement aussi énorme ? Profitons de l'occasion pour présenter le programme du challenge des quatre communes : Les foulées de l'Iton auront lieu à Hondouville le 1er février 2009, le challenge René Marc se déroulera à Incarville le 29 mars 2009, la foulée Pintervillaise accueillera les amateurs le 1er mai 2009…à Pinterville et « Courir à Heudebouville » fera fleurir le bouquet final en mai 2009 à une date restant à préciser.
Contact : www.challenge4 communes.fr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 6433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines