Magazine

Interview Rita Stiens

Publié le 12 octobre 2008 par Emie

Qui ne connait pas Rita Stiens ? Vous seriez passé à coté de l’info ? La journaliste beauté, l’auteur de “la vérité sur les cosmétiques” a fait frissonner le cœur de nombreuses lectrices à travers un livre bourrés d’infos beauté pour les aficionados que nous sommes ! La vérité sur les cosmétiques a eu l’effet d’une bombe dans le milieu de la cosmétologie. 

Votre livre « la vérité sur les cosmétiques » est une véritable bible, un « guide critique pour les consomm’actrices ». Comment l’idée de faire un livre dénonçant la qualité des cosmétiques conventionnels vous est–elle venue ? Comment pensez vous que ce livre ait été accueillipar les grands fabricants de cosmétiques ?

Ce livre est avant tout né du souci de donner aux consommateurs la possibilité de comprendre ce que sont les cosmétiques. Lorsque l’obligation d’assortir chaque produit de sa déclaration INCI a été décrétée, j’ai moi-même essayé d’étudier une telle déclaration. Et j’ai constaté que seuls des experts pouvaient la décoder.Cocamidopropyl Betaine? Dimethicone? Qu’est-ce que cela recouvre? Sans „éclaircissements“ concernant les ingrédients déclarés, personne ne sait ce dont il s’agit. Mais ce n’est pas tout! Même si on nous explique que le Cocamidopropyl Betaine est un tensioactif, comme il existe divers tensioactifs, divers conservateurs, de nombreuses huiles, colorants ou autres, comment savoir s’ils sont tous de la même qualité, et s’ils sont inoffensifs? Pour pouvoir répondre à ces nouvelles questions, j’ai dû examiner les ingrédients un à un avec l’aide d’un expert en chimie. Et c’est ainsi que j’en suis arrivée à établir un glossaire des ingrédients, auxquels ont été attribuées des appréciations allant de très bien à déconseillé.

Se préoccuper des ingrédients permet de répondre à la question: Qu’est-ce qui fait la qualité et l’efficacité d’un produit cosmétique? S’ensuit alors une autre série de questions: Comment le consommateur peut-il s’y retrouver dans la jungle des produits cosmétiques? En quoi les produits cosmétiques certifiés bios se différencient-ils des produits conventionnels? Est-ce que les marques vendues en pharmacies sont toujours meilleures que les autres ? etc…

Le consommateur déboussolé par le foisonnement de produits ne sachant comment choisir, le lexique des composants INCI se révèle être une aideprécieuse pour décoder la liste des ingrédients.

En ce qui concerne votre question concernant les grands fabricants de cosmétiques, ils n’ont pas du tout réagi. Pas étonnant car, dans le cas contraire, ils risquaient fort d’attirer l’attention sur le livre, ce qui n’était pas dans leur intérêt!

Les produits bios connaissentaujourd’hui un réel essor, que ce soit en cosmétiques ou en alimentation. Pensez vous qu’il s’agisse simplement d’un effet de mode ou d’une réelle prise de conscience des choses ?

Je pense qu’il s’agit d’une réelle prise de conscience. Quoi de plus insécurisant et de plus désagréable que d’être exposés à grande échelle à des produits chimiques (des vêtements aux produits d’entretien, en passant par les matériaux de construction, les aliments, les jouets, les cosmétiques, etc…), produits chimiques dont on ne connaît pas exactement les effets sur notre santé. De plus, les catastrophes météorologiques provoquent une prise de conscience croissante des problèmes liés aux changements climatiques et à la protection de l’environnement. Et cela explique, selon moi, que les inquiétudes concernant notre santé et l’avenir de nos enfants jouent de plus en plus un rôle moteur, poussant les gens à opter pour des produits plus sains.

Mais simultanément s’impose un besoin grandissant de contrôles et d’information. Ne nous faisons pas d’illusions: la filière bio n’est pas seulement un creuset de bonnes et honnêtes gens. C’est comme partout ailleurs dans la vie: il y a dans cette filère toutes sortes de personnes différentes, dont certaines espèrent faire de l’argent facile en trichant et en vendant de la marchandise de moindre qualité.

Aujourd’hui,on découvre avec la plus grande joie votre nouveau site « La vérité sur les cosmétiques », pourquoi ce site ?

Internet est devenu un média d’importance, rapide et réactif. En complément de mes livres, j’ai voulu offrir à tous les intéressés une possibilité pratique de se faire une image des produits cosmétiques qu’ils utilisent. Sur mon site, il existe une fonction inédite (de par sa forme): on peut établir le profil des ingrédients d’un produit cosmétique, puis l’imprimer. De même, Internet me permet deprésenter régulièrement de nouveaux produits, d’évaluer leur qualité et de les comparer à d’autres.

Vu que vous êtes une véritable experte en la matière, j’aimerais vous demander quelssont vos produits de beauté fétiches ?

Je veux bien vous dire quels sont mes produits préférés à l’heure actuelle. Mais ce qui est bien pour ma peau, ne l’est pas forcement pour tout un chacun. Chaque peau est différente! Comme soins du visage et du corps, j’utilise généralement des produits de plusieurs marques cosmétiques naturelles et bios. Car si un produit pour le corps d’une certaine marqueme convient, il se peut que jepréfère le shampooing d’une autre marque; de même, il est fort possible que je complète mon soin de visage habituel par des soins spécifiques d’une autre marque, comme par exemple, un masque ou une cure d’ampoules occasionnelles

Par exemple: en ce moment, mes favoris sont la crème de jour et la crème contour des yeux de la gamme Age Protection de Logona (1). Pour les soins de corps, j’aime beaucoup les huiles, comme l’huile corporelle citron de Dr. Hauschka (2) Quand je n’ai pas envie d’huile, je choisis le Baume fouetté extra nourrissant de Themis (3). Pour les mains, je prends actuellementla Crème extra-riche pour les mains de Melvita (4). Mon produit de douche préféré estla crème de douche au citrus de Weleda (5).

J’aime bien tester également des produits très naturels, comme le ghassoul (ou rhassoul). Il convient parfaitement à mes cheveux, mais j’ai les cheveux courts. Il est possible que pour quelqu’un qui a les cheveux longs et épais, le ghassoul apporte trop de ‘gonflant’.

Quels conseils beauté pourriez-vous partager avec nos lectrices ?

Le b.a.-ba pour une belle peau, c’est une alimentation saine, suffisamment d’activité physique en plein air, et pas trop de bains de soleil. Aucune crème ne peut compenser le manque d’ énergie intérieure », et rien ne fait vieillir plus vite la peau que l’excès de soleil.

Cependant, ce qui est particulièrement important pour moi en matière de cosmétiques, c’est l’aspect psychologique. Si l’on étudie la publicité, on constate que les cosmétiques sont de plus en plus souvent présentés comme des „instruments de combat“ contre le vieillissement de la peau, et donc contre le vieillissement tout court. Je le regrette infiniment, car entretenir un tel climat n’est pas très honnête. La publicité fait croire que toute femme qui ne fait pas au moins dix ans de moins que son âge n’a qu’à s’en prendre qu’à elle-même: elle a sans doute commis une erreur dans le choix de ses cosmétiques.

Or, le vieillissement de la peau est un processus biologique très complexe. Les gènes y jouent aussi un rôle important. La recherche génétique moderne est intéressante mais n’a pas encore de grandes implications sur notre vie personnelle. Ce qui est important pour nous, c’est notre propre code génétique et, dans ce domaine, nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne. Celui qui a de bons gènes peut se réjouir de pouvoir démarrer dans la vie avec plus de chance de paraître plus longtemps jeune.

Un autre facteur important pour la beauté de la peau: certains experts pensent que 40 % du processus de vieillissement de la peau sont à mettre sur le compte d’un vieillissement prématuré, dû à la fois aux conditions extérieures et au mode de vie, mais aussi à la conception que l’on a de la vie. Des recherches américaines le montrent et nous en avons presque tous fait l’expérience : quelqu’un de triste et d’abattu paraît automatiquement fade et fatigué. Les problèmes psychologiques laissent autant de traces que le surmenage, les maladies, le tabagisme, ou l’abus d’alcool. Alors qu’est-ce qui conserve la peau jeune et en forme?

De bons soins cosmétiques contribuent bien sûr a garder une peau plus fraîche et plus ferme, mais il n’existe pas de produit miracle contre le processus de vieillissement de la peau. Le meilleur moyen de ne pas vieillir prématurément est de vivre pleinement, avec conscience, de manière active et saine. Et d’après les psychologues, la peur du vieillissement empêcherait même les cosmétiques de faire leur effet, laissant à long terme des traces plus profondes que celles que les cosmétiques peuvent gommer.

Les livres de Rita Stiens :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Interview Thierry Pastor (4)

    Interview Thierry Pastor

    Aujourd'hui je reçois dans mon humble demeure, Gromit59, une super maman qui vient du Nord et que j'ai rencontré en vrai de vrai sur Lyon où elle habite... Lire la suite

    Par  Chocoladdict
    A CLASSER
  • Interview Thierry Pastor (5)

    Interview Thierry Pastor

    Après Gromit59, le hasard veut que je reçois ici encore une fille du Nord qui s'est installée à Lyon où elle vit avec mari et fille, Electroménagère. Lire la suite

    Par  Chocoladdict
    A CLASSER
  • Claude Margat . Interview exclusive

    Claude Margat Interview exclusive

    J’ai eu la chance de rencontrer Claude Margat à la galerie La Hune-Brenner, à Montmartre, lors du lancement de son livre Daoren un rêve habitable. Lire la suite

    Par  Flash-News
    A CLASSER
  • Interview de Laurent Bidot

    La nouvelle série de Laurent Bidot démarre cette semaine avec le 1er tome de L’éternel à paraître le 16 avril chez Glénat. J’ai eu l’occasion de rencontrer... Lire la suite

    Par  Manuel Picaud
    BD, CULTURE, LIVRES
  • [interview |4]

    KELLIE SMITS, UNE DESIGNER DE MODE AVANT-GARDISTEtexte et traduction nicole maubert | photos kellie smitsKellie Smits est la créatrice de la marque de vêtement... Lire la suite

    Par  Misschou
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, ENFANTS, JEUX & JOUETS
  • Interview : Gonzales

    Propos recueillis par Laurent GilotPhoto DROn a fait la connaissance d’un Gonzales un poil nombriliste au début de sa carrière européenne, à la fin des 90’s,... Lire la suite

    Par  Laurent Gilot
    CULTURE, MUSIQUE
  • Interview…libellulobartistes

    Posté le 26 avril 2008 par Frédéric Vous semblez apprécier particulièrement les interviews libellulobartistes. J’aimerais améliorer les futurs interviews en... Lire la suite

    Par  Libellulobar
    GRAPHISME, TALENTS

A propos de l’auteur


Emie 48 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog