Magazine Focus Emploi

Histoire du verre

Publié le 11 octobre 2008 par Florencemorette
http://www.larochere.com/fichiers/tourisme/hist-larochere.htm et autre
Le verre est composé d'un mélange de silice (sable) et d'une ou plusieurs substances alcalines ou métalliques (soude, potasse, calcaire). C'est une matière transparente, blanche ou colorée qui devient visqueuse, malléable et liquide à mesure qu'on élève sa température.
Les origines du verre
On pense que l'art verrier vient d'Asie mineure, même si les plus anciens objets retrouvés ont été fabriqués en Egypte et en Mésopotamie, il y a près de 4500 ans. L'invention du verre soufflé
Le premier progrès important dans la fabrication du verre est l'apparition de la canne à souffler le verre, au premier siècle après JC.
Cette méthode est employée dans tout l'empire romain et gagne les vallées françaises du Rhône, de la Saône et du Doubs.
La verrerie vénitienne
Au 13ème siècle, les verriers vénitiens s'installent sur l'île de Murano. Ils se distinguent en fabriquant un verre nettement plus transparent, plus pur, d'une finesse et d'une légèreté remarquable : le cristallin.
Le savoir-faire vénitien se diffuse dans toute l'Europe. On crée alors du verre "à la façon de Venise".
La naissance du cristal
La région de la Bohême, en Allemagne, crée à la fin du 15ème siècle un nouveau verre plus épais et plus dur, à partir du léger verre vénitien : le cristal de Bohême. Elle produit également du verre à vitre.
Au 17ème siècle, en Angleterre, les verriers n'utilisent plus de bois mais du charbon pour chauffer les fours. Des modifications pour garder la même qualité de verre conduisent à l'élaboration d'un verre lourd à base de silice et d'oxyde de plomb (24 à 30%), d'une grande pureté et d'un éclat encore jamais atteint : le cristal.

Et la France ?
Au 17ème et 18ème siècle, la France produit de très beaux objets utilitaires en verre, tels que des services de verre. On découvre également l'opaline.
A la fin du 19ème siècle, un nouveau style apparaît : l'Art Nouveau, avec comme chef de file Emile Gallé (Ecole de Nancy). Celui-là fabrique un verre opaque, doublé, triplé de verre de couleur et décoré de ce qu'il observe dans la nature (fleurs, libellules…) : le verre multicouche gravé.
A ce style exubérant succède l'Art Déco au début du 20ème siècle : les formes géométriques et stylisées remplacent le réalisme des formes végétales et naturelles de l'Art Nouveau.
Aujourd'hui
En quelques années, de nombreux ateliers s'ouvrent ainsi que des écoles de verrerie d'art. Face à cette très ancienne tradition de verrerie d'art, des fabrications entièrement mécanisées se sont développées pour produire :- des bouteilles, pots et flacons, par soufflage,- des verres à boire et des gobelets par soufflage ou pressage (à La Rochère entre autre),- des vitres et glaces par coulée sur bain d'étain,- des briques isolantes, pavés et tuiles transparents comme La Rochère en fabrique.
Le verre intéresse également de plus en plus les designers internationaux, il s'intègre parfaitement dans la nouvelle architecture.
lire aussi : http://pagesperso-orange.fr/de-bigault/Page13.htmet http://www.infovitrail.com/verre/histoire.php(Fontaine de Murano, vitrail de la Ste Chapelle, verre de Gallé, projet d'architecture et tour à Osaka)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florencemorette 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine