Magazine Cinéma

Vicky Cristina Barcelona

Par Ffred

Vicky Cristina Barcelona  Vicky Cristina Barcelona

L'histoire

Vicky et Cristina sont d'excellentes amies, avec des visions diamétralement opposées de l'amour : la première est une femme de raison, fiancée à un jeune homme respectable ; la seconde, une créature d'instincts, dénuée d'inhibitions et perpétuellement à la recherche de nouvelles expériences sexuelles et passionnelles. Lorsque Judy et Mark, deux lointains parents de Vicky, offrent de les accueillir pour l'été à Barcelone, les deux amies acceptent avec joie : Vicky pour y consacrer les derniers mois de son célibat à la poursuite d'un master ; Cristina pour goûter un changement de décor et surmonter le traumatisme de sa dernière rupture. Un soir, dans une galerie d'art, Cristina "flashe" pour le peintre Juan Antonio, bel homme à la sensualité provocante. Son intérêt redouble lorsque Judy lui murmure que Juan Antonio entretient une relation si orageuse avec son ex-femme, Maria Elena, qu'ils ont failli s'entre-tuer. Plus tard, au restaurant, Juan Antonio aborde Vicky et Cristina avec une proposition des plus directes : s'envoler avec lui pour Oviedo, consacrer le week-end à explorer les beautés de la ville, à boire du bon vin et à faire l'amour. Vicky est horrifiée ; Cristina, ravie, la persuade de tenter l'aventure...

Mon avis

La sortie d'un nouveau Woody Allen est toujours un évènement, plus en France même qu'aux USA. Cette fois encore il fait l'actualité après son passage à Cannes. Malheureusement c'est une légère déception qui domine. Je m'attendais à quelque chose de plus enlevé, de plus dynamique, de plus léger aussi. Malgré les apparences, le casting en or et le soleil de Barcelone, tout cela reste vraiment limite. Ca ne décolle pas vraiment. On s'ennuie un peu. Cela prend un certain intérêt à l'arrivée de Pénelope Cruz que l'on attend patiemment tout le long de la première partie. Et heureusement qu'elle arrive car le film commençait à sombrer désespérément. Tout ces grands acteurs ne font pas là leur meilleure prestation, hormis donc la brune espagnole, et mention bien aussi à la blonde Patricia Clarkson toujours très bien. Scarlett Johansson fait le minimum syndicale. Sa collaboration avec le metteur en scène s'essoufflerait-elle un peu ? En tout cas on la vu bien mieux par ailleurs. La mise en scène reste assez plate. Techniquement l'image est souvent très floue, bizarre. Reste tout de même l'écriture de Woody Allen, même s'il semble un peu s'assagir, quelques perles de dialogues émanent le film. Il n'a pas pu s'empêcher non plus de mettre les deux actrices Scarlett et Pénelope dans les bras l'une de l'autre pour un baiser qui reste très chaste, certains apprécieront, d'autres resteront sur leur faim ! C'est quand même un plaisir de voir ce beau casting réuni et de voir Barcelone. Mais on attend vainement la jubilation annoncée par l'affiche. Un film sur deux réussi pour Woody ces dernières années : grandioses Match Point et Le rêve de Cassandre, et assez ratés pour Scoop et celui-ci. Peut être le prochain sera-t-il une vraie réussite ? Peut être en rentrant à New York ?

2-e-toiles

Penélope Cruz. Warner Bros. France
  
Rebecca Hall et Scarlett Johansson. Warner Bros. France
  
Scarlett Johansson. Warner Bros. France

Penelope Cruz , Javier Bardem and Scarlett Johansson in The Weinstein Company's Vicky Cristina Barcelona


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines