Magazine Environnement

Un plan d'action Belge

Publié le 12 octobre 2008 par Gala
Le nombre de chiens et de chats dans les refuges reste dramatiquement élevé

Un plan d'action Belge

La ministre Laurette Onkelinx doit de toute urgence élaborer un plan d'action avec des objectifs concrets pour arriver à une diminution drastique du nombre des animaux abandonnés dans les refuges.

"Nous n'accepterons pas de demi-mesures. La ministre Laurette Onkelinx doit de toute urgence élaborer un plan d'action avec des objectifs concrets pour arriver à une diminution drastique du nombre, toujours dramatiquement élevé, des animaux abandonnés dans les refuges et euthanasiés par nécessité." C'est ce qu'ont souligné le président de GAIA, Michel Vandenbosch, et Véronique Goethals, présidente d'Animaux en Péril, qui est à la tête d'un des plus grands refuges du pays, en réaction aux chiffres officiels publiés aujourd'hui par la ministre Laurette Onkelinx, chargée du Bien-être animal. (Voir ci-dessous Plan d'action exigé)

Le phénomène des chiens et chats abandonnés en Belgique était tout aussi consternant l'an dernier, malgré une légère diminution du nombre total dans les refuges en 2007 (selon les chiffres officiels, il y avaient 34.944 chiens, dont 20.256 animaux échappés ou perdus, et 33.696 chats, dont 19.833 chats errants) comparé à 2006 (37.636 chiens et 35.828 chats au total).

Le nombre élevé de chiens qu'il a fallu euthanasier, abandonnés dans les refuges ou capturés en rue, non réclamés par leur propriétaire et non adoptés, est lamentable: 6.385 sur 23.371 ou 27,3 %! Comparé à 2006, 265 chiens de moins ont été rendus à leur propriétaire mais 548 chiens de plus ont été euthanasiés.

Le nombre de chats abandonnés demeure tristement élevé: moins de chats ont dû être euthanasiés, mais un chat abandonné sur trois (domestique et errant) l'est encore, parce que personne ne veut ou ne peut le prendre chez lui. "Dans notre refuge qui recueille chaque année plus de 3000 chiens et chats, nous n'avons pas constaté de diminution du nombre de chiens et de chats abandonnés", remarque Véronique Goethals d'Animaux en Péril.

Un peu moins de chiens ont été placés (18.519 en 2007 comparé à 19.390 en 2006). Moins de chats ont été placés également (14.669 en 2007 comparé à 15.981 en 2006).

Le nombre de chats que les refuges se sont vus contraints d'euthanasier en 2007 (11.705) demeure très élevé, bien qu'en comparaison avec 2006, 3456 chats de moins ont été euthanasiés. Selon GAIA et Animaux en Péril, c'est un résultat encourageant des campagnes de stérilisation de chats errants menés à ce jour par 163 villes et communes.

Le nombre de chiens euthanasiés en 2007 (6.385) a augmenté de près de 9% comparé à 2006 (5.837). Animaux en Péril et GAIA soulignent que cette augmentation est due pour la plus grande part au nombre de chiens dits non-socialisés et dangereux, et donc impossibles à placer (il y a surtout de grands problèmes avec l'Amstaff (American Staffordshire) qui est depuis 2003 dans le top 10 des chiens les plus vendus, les chiens type Pittbull, ... vendus à n'importe qui par des magasins d'animaux et des éleveurs peu scrupuleux, et qui sont par la suite abandonnés dans les refuges.

Le nombre élevé de chiens qu'il a fallu euthanasier, abandonnés dans les refuges ou capturés en rue, non réclamés par leur propriétaire et non adoptés, est lamentable

Un plan d'action avec des mesures concrètes exigé

* Soumettre les écoles pour chiens à des conditions d'agrément ne peut certainement pas faire de mal,

* mais il faut aussi et surtout mettre fin à l'importation de chiots provenant d'Europe de l'Est.

* Et l'élevage de chiens dans notre pays doit absolument être assaini:

o L'interdiction absolument nécessaire de détenir et d'exposer des chiens et des chats dans les magasins d'animaux à partir de 2009.
o doit être suivie par des mesures draconiennes contre les éleveurs « toutes races » par des gens peu scrupuleux soucieux du seul profit
o Plus d'efforts sont nécessaires pour faire respecter l'obligation d'identifier les chiens.

Selon les chiffres de l'Association belge pour l'Identification et l'Enregistrement des Chiens, sur base de coups de sonde sur la voie publique, il serait trop optimiste d'estimer le nombre de chiens identifiés à 80% du total. 50 % serait plus près de la réalité. De plus, il apparaît que moins d'1 chien sur 10 serait identifié dans des villes comme Anvers et Charleroi.

* Le plan d'action doit aussi contenir des mesures efficaces et énergiques pour l'identification, la stérilisation et la castration des chats domestiques,

* qui doivent être rendues financièrement attrayantes (par ex. en baissant la TVA de 21% à 6 %).

Il est certainement positif de diffuser 130 000 dépliants et 1000 affiches en faveur de la stérilisation des chats domestiques, ainsi que l'a fait le SPF Service Bien-être animal, mais c'est complètement insuffisant pour arriver à des résultats palpables.

GAIA et Animaux en Péril constatent avec satisfaction que la ministre Laurette Onkelinx veut voir comment "le nombre des chats errants pourrait être réduit à zéro à terme". Cela doit en tout cas se faire d'une manière éthiquement responsable et respectueuse du bien-être animal (c.à.d pas d'extermination de masse, que ce soit dans les refuges ou non).

* Pour réaliser l'objectif de la ministre, la stérilisation et la castration obligatoire des chats domestiques, menées de pair avec de vraies campagne d'information répétées à grande échelle, ainsi que des subsides locales et régionales et des mesures comme l'abaissement du taux de la TVA pour de telles interventions vétérinaires, sont nécessaires.

C'est seulement ainsi que l'on réussira à diminuer de façon drastique le nombre d'abandons de chats dans les refuges ainsi que la surpopulation des chats errants (car les chats errants sont souvent nés de chats domestiques non-stérilisés ou non-castrés). Les gens doivent une fois pour toutes être conscients de l'importance fondamentale de faire stériliser leurs chat(s) domestique(s).

En conclusion, GAIA et Animaux en Péril applaudissent toute initiative qui puisse contribuer à un meilleur fonctionnement et à une meilleure collaboration entre les refuges, qui serait une bonne chose dans l'intérêt des animaux.

Source : GAIA


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gala 1358 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte