Magazine Culture

Vu cette semaine : Entourage, Fringe, The Big Bang Theory, How I Met Your Mother, Worst Week, Prison Break, Heroes, Ugly Betty…

Publié le 12 octobre 2008 par Nick

Attention, cet article est susceptible de contenir des révélations sur les épisodes traités.

Entourage, Episode 5.04, “Fire Sale”
[Dim 28-09-08, HBO]

Un bon épisode comme je les aime car on est ici en plein coeur des dessous d’Hollywood avec les discussions entre acteurs, scénaristes, agents et studios au sujet de la vente d’un script et je trouve que c’est ce qu’il y a de plus intéressant dans la série. J’adore lorsqu’Entourage se concentre sur les rouages du show business un peu à la manière ce qui nous a été donné de voir dans Studio 60. Le scénario en question concerne celui écrit par Nick (Ribisi) et L.B. (Haas), qui sont représentés par Eric. Au terme de multiples rebondissements, ce dernier se retrouve un peu dans la m****, si j’ose dire. Déçu d’avoir perdu Ed Norton après s’y être mal pris avec Amanda, Eric retrouve le sourire lorsqu’il apprend qu’Ari et Vince ont réussi à décrocher une offre pour le script de “Smokejumpers” avec une participation de Vince dans un second rôle (une idée de l’intéressé qui se rend compte encore une fois qu’il doit revoir ses ambitions à la baisse). E a tout juste le temps d’annoncer la bonne nouvelle à ses clients qu’Amanda le prévient qu’elle a une nouvelle offre quatre fois plus importante avec Norton dans le rôle principal de la part d’un studio qui a viré Vince de la suite d’”Aquaman”. Alors, oui, Eric finit par se retrouver dans la m****. Ca devait arriver.

De son côté, toujours déprimé par sa séparation avec Jacqueline, Drama se fourre encore dans une sale situation en se mettant à pleurer sur le plateau de The View, le talk show de Whoopi Goldberg, ce qui n’est pas très bon pour le rôle de dur qu’il joue dans sa série. Pire, il finit par se retrouver au violon après s’être défoulé sur un flic. Bon, c’est du Drama pur et dur, c’est toujours la même chose, mais ça fonctionne encore.

Fringe, Episode 1.04, “The Arrival”
[Mar 30-09-08, FOX]

Un épisode assez captivant -co-écrit par Maître J.J. en personne- qui différe un peu des deux précédents, avec une énigme (le cylindre venu du sol) non résolue, l’introduction d’un personnage mystérieux et assea charismatique (l’Observateur, un sosie de Yul Brynner qui s’avère être toujours présent lorsqu’il arrive des trucs paranormaux et qui passe des coups de téléphone à on ne sait qui) et des questions autour de Peter/Walter (et notamment leur lien avec l’Observateur). La série commence à devenir plus complexe et plus intéressante. L’épisode se termine avec l’apparition de John Scott le ressuscité. On s’y attendait, rien de surprenant.

Certes, on n’en est pas encore au point de parler de “série culte” (de toute façon, ce terme est galvaudé de nos jours, puisqu’on l’utilise à toutes les sauces, aussi bien pour un Gossip Girl qu’un Prisonnier) mais ça commence à prendre forme tout doucement et l’ensemble reste suffisamment intriguant et efficace pour qu’on poursuive l’aventure. Et puis, je me répète, mais le duo Peter/Walter est toujours aussi bon. Olivia fait un peu pâle figure à côté.

90210, Episode 1.06, “Model Behavior”
[Mar 30-09-08, The CW]

Moins irregardable que d’habitude. Un fashion show, un peu de punch time… Ca rappellera des souvenirs à ceux qui ont suivi les aventures de Ryan, Seth, Marissa et Summer. Enfin, bon, ça doit sans doute être un peu plus potable pour ceux qui n’ont jamais regardé un teen drama de leur vie.

The Big Bang Theory, Episode 2.03, “The Barbarian Sublimation”
[Lun 06-10-08, CBS]

Penny déprime et devient accro au jeu en ligne, plongeant dans une progressive addiction lui faisant perdre tout sens des réalités jusqu’à ce qu’elle réalise qu’elle touche le fond (après avoir accepté de sortir avec Wolowitz par personnage virtuel intercepté). Une inversion des rôles qui montre que nos geeks ne sont pas si “atteints” que ça, si on peut dire. Non, être geek n’est pas une maladie.

How I Met Your Mother, Episode 4.03, “I Heart NJ”
[Lun 06-10-08, CBS]

Un épisode plus drôle que le précédent (c’était pas difficile, il faut dire), mais pas non plus à se plier de rire. Barney nous gonfle pendant 20 minutes avec son poing serré, Robin se décide à quitter son poste pourri de présentatrice avant de se rendre compte qu’elle n’a pas décroché un nouveau job mais juste un entretien (j’ai bien aimé sa petite danse au téléphone pensant qu’elle a le job) et débute alors un CLM pour récupérer son emploi (avec un trajet en vélo assez mouvementé). Pendant ce temps-là,  toute la bande se retrouve dans la maison de Stella dans le New Jersey. La petite guéguerre NY vs NJ prête à sourire, mais rien de plus. Au final, Ted accepte d’emménager dans le New Jersey chez Stella, et Robin finit par obtenir un poste de correspondante au Japon, au grand dam de Barney, dont les sentiments pour la brunette réapparaissent par miracle à l’annonce de cette nouvelle. Des changements en vue qui vont peut-être un peu secouer les choses, pour le meilleur espérons-le !

Worst Week, Episode 1.03, “The Monitor”
[Lun 06-10-08, CBS]

Finalement je me rends compte que j’aime bien cette sitcom sans attendre forcément l’épisode suivant avec impatience. Pourquoi ? Parce que même si les scènes/gags sont ultra-prévisibles, elles fonctionnent. Et puis Melanie est jolie et ses soeurs aussi, en particulier, la plus jeune, Chloe, qui fait son ici sa première apparition (incarnée par Brooke Nevin, qui jouait Nikki dans les 4400). Hé hé.

Prison Break, Episode 4.07, “Five The Hard Way”
[Lun 06-10-08, FOX]

Plus on avance et plus je me demande pourquoi j’ai regardé la saison 3 qui me paraît bien fade à côté de cette saison 4, cent fois plus divertissante. Ca ne veut pas dire que PB a retrouvé son niveau de la saison 1 mais au moins, on ne s’ennuie pas : un petit tour à Las Vegas avec Sucre qui stresse à l’idée de se faire b***** par Mike Novick, l’ancien conseiller de David Palmer, et de l’autre une association Gretchen/T-Bag qui pimente un peu l’affaire ainsi qu’un nouveau plan (en papier à défaut de tatouage) que Scofield est parvenu à former à partir des morceaux figurant sur les pages du bouquin de Whistler.

Heroes, Episode 3.04, “I Am Become Death”
[Lun 06-10-08, NBC]

C’est plus agréable à regarder que la saison 2, c’est clair (quoique Ando et Hiro coincés dans une cellule pendant quasiment tout un épisode, c’est pas terrible), mais on s’y perd avec ces voyages dans le temps. Faut dire que je n’ai même pas le courage de prendre le temps de tout comprendre. Ce que je commence à comprendre en fait, c’est pourquoi la série devient de moins en moins grand public aux Etats-Unis et perd ses téléspectateurs comme neige au soleil. Car en terme de voyage dans le temps, on est quand même loin de la fluidité d’un “Retour vers futur”. Non, en fait, soit Heroes devient trop pointue pour moi, ou soit elle devient du grand n’importe quoi (je mise sur la seconde option, ayant encore un peu d’amour-propre en réserve), mais sinon je suis perdu ! A part ça, je m’amuse beaucoup (Mohinder la Mouche, Parkman et la tortue, Niki ou plutôt Tracy en Jackie O…). Et puis non, je crois que j’ai compris : le côté comique involontaire de la série me déconcentre, c’est aussi simple que cela. Les fans acharnés de Heroes risquent sûrement de se demander ce que ce “vieux con” raconte en lisant ce texte. Rien à cirer.

Ugly Betty, Episode 3.01, “The Manhattan Project”
[Jeu 25-09-08, ABC]

La série essaie de se renouveler : Betty et Daniel qui travaillent pour un nouveau magazine, Betty dans son propre appart, avec un voisin cool, Papi et son boulot dans un fast food avec Lindsay Lohan, tandis que Willy règne seule à Mode. Pourquoi pas ? En tout cas, les producteurs veulent nous faire comprendre qu’on est vraiment à New York et non plus en studio à L.A. avec ces nombreuses scènes en extérieur, et c’est ma foi très réussi.

Bon, au final, je n’ai pas pris énormément de plaisir au cours de ce season premiere, il nous manque quand même pas mal des ingrédients qui font le succès de Betty, en particulier les manipulations de Wilhelmina et les scènes de couloir dans Mode avec Marc et Amanda, qui sont ici réduites au minimum syndical. Le problème, c’est que j’en ai un peu rien à cirer des résolutions de Betty. Elle se fourre dans de sales situations, amenées de façon très prévisibles (la location de l’appart), et puis hop ! Tout est bien qui finit bien, ou presque. Je ne sais plus qui disait cela, mais depuis la disparition de Bradford, ce n’est plus pareil…

(crédits photos : HBO, FOX, CBS, NBC)

Post from: TV Chronik | L'actu des series tv

Vu cette semaine : Entourage, Fringe, The Big Bang Theory, How I Met Your Mother, Worst Week, Prison Break, Heroes, Ugly Betty…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nick 135 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte