Magazine Internet

le Web 2 comme We(b) 2 people : Michael Arrington devrait relire Tim O’Reilly

Publié le 12 octobre 2008 par Lilzeon

Citoyens ! Michael Arrington s’est énervé tout rouge il y a quelques jours, annonçant la mort du Web 2. Ses raisons sont les suivantes :

“This time, Wall Street and our government screwed everything up all on their own while we minded our own business and acquired our own instead of going public at crazy valuations. So what exactly just ended? Easy capital to start. And that means already funded companies are going to tighten their belts in a big way, per the request/demand of venture capitalists like Sequoia Capital, Benchmark Capital and Ron Conway (…) Goodbye, Web 2.0. I hope I never have to type those words again. Now can we please get back to work? There’s still a ton left to do before we get to Matrix-style virtual reality, the Singularity, and mobile phones with batteries that last a whole day.”

Surévaluation du PER de certaines start-ups, peut-être aussi une exaspération de l’environnement de la Silicon Valley où tout est baggy-pink-is-beautiful, et la crise financière par dessus le marché (mauvaise blague)…

Pourtant, mon parti pris est de dire que ce qui est au centre du Web 2, ce n’est pas la Valley, ni la technologie, mais les gens. En fait, au lieu de parler de Web 2, on pourrait presque assumer un “We(b) 2 people” en référence à la Constitution US.

Je reprends l’origine du terme de Web 2 grâce à Tim O’Reilly qui expliquait en 2005 ce qu’il entendait par la notion : ce qui est au centre, c’est que le web est une plateforme où l’on contrôle ses données personnelles (création, diffusion, modification ?). Au centre donc, du transactionnel et de la coordination en rapport avec les besoins (économiques, sociaux, financiers et à terme éthiques) d’êtres humains. Quand on voit la richesse des nouveaux projets qui naissent en Europe ou en Afrique, on ne peut qu’être optimistes.

L’argument le plus fort est chez Titanas (blogueur grec, en interview très rapidement sur Citizen L.)  :

“Yes [the web is], a bitch but an adolescent one. Currently, only 21.9% of the world’s population or 1,46 billion people are internet users with 59.9% of EU or 293M, 19% of China or 253M, 71.4% of US or 215M. According to The Organization for Economic Cooperation and Development, the total number of US broadband subscribers till December 2007 was 70M or almost 3 times less than all US internet users. No broadband, no Web 2.0 for the YouTube video love or the Flickr photo affection. Simply put, Web 2.0 is PYT for the majority of people out there.”

Tuer le Web 2 et ses potentiels humains alors qu’il n’a finalement pas encore percé massivement est sans-doûte un raccourci un peu rapide.

Il y a en effet dans la réflexion d’Arrington à la fois un argumentaire fort impertinent (je tape dans la fourmilière) et en même temps très éthnocentré (au-delà de la Silicon, le chaos).

“the Singularity, and mobile phones with batteries that last a whole day.” Sans doûte aurait-il été plus fort de militer non pas pour une autonomie de l’I-phone plus longue mais pour une plus grande litéracie du web.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Tim Berners-Lee, le père du Web, toujours très actif...

    L'inventeur du Web, Tim Berners-Lee, a annoncé le lancement de la World Wide Web Foundation, dont le but sera de démocratiser l'usage d'Internet dans le monde. Lire la suite

    Par  François Cazals
    FOCUS EMPLOI, INTERNET, MARKETING & PUBLICITÉ
  • Rappel des solutions d'animation de site web B to B

    Un simple listing à titre de rappel des actions qui peuvent être envisagées pour développer son chiffre d'affaire. 1. Les outils de visibilité Le référencement... Lire la suite

    Par  Antonin Catrin
    EMARKETING, FOCUS EMPLOI, INTERNET, MARKETING & PUBLICITÉ
  • “Web 2.0 and the enterprise”, par Tim O’Reilly

    Vu à l’instant sur Slideshare : la présentation de Tim O’Reilly’s à la Web 2.0 Expo de New York la semaine dernière. Timorexpony View SlideShare presentation... Lire la suite

    Par  Eogez
    INTERNET, WEB2.0
  • Tim O'Reilly parle de Google search

    Tim O'Reilly donne quelques appréciations sur la fonction de recherche vocale de Google et pense aussi que c'est l'interface la plus naturelle pour les mobiles. Lire la suite

    Par  Philippe Poux
    HIGH TECH, IMAGE & SON , INTERNET, WEB2.0
  • a, b, c, d....web (1)

    Vu ce matin chez Emilie Ogez la vidéo ci-dessous (juillet 2008, intervention au CEDAP, Réseau d'expertise sur l'organisation professionnelle) de Serge... Lire la suite

    Par  Veroniquer
    INTERNET, WEB2.0
  • a,b,c,d....web (2)

    Pour en finir avec ce mauvais titre, second billet sur le contenu de l'intervention de Serge Soudoplatoff. Pourquoi ce titre: en fait il est inspiré d'un des... Lire la suite

    Par  Veroniquer
    INTERNET, WEB2.0
  • B 307

    Aujourd'hui j'avais rendez-vous à 7h30 à l'ambassade des états-unis pour faire ma demande de Visa. Que d'émotions! La veille je me suis couché à 3h du matin... Lire la suite

    Par  Latelament
    BLOG, INTERNET

A propos de l’auteur


Lilzeon 1483 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine