Magazine Culture

Le temps de la crise

Publié le 13 octobre 2008 par Jcgbb

Toute crise économique annonce des temps malheureux, difficiles, injustes. Autant que les vies les certitudes sont renversées : la tranquille insouciance fait place à la défiance et au doute. Mais, le mot l’indique, toute crise est aussi un moment décisif et même solennel.

C’est le temps du jugement, après le temps de l’action. Paralysie des affaires, hésitation à entreprendre, attente prudente : la pensée et la réflexion retrouvent leurs droits, car c’est le moment de comprendre ce qui s’est passé et d’orienter autrement l’action à venir.

Déjà les discussions enflent sur le libéralisme, la régulation, la responsabilité : étrange période où toutes les certitudes étant comme suspendues il redevient possible de soumettre à examen un système qui se croyait infaillible et des pratiques qui s’estimaient indiscutables.

Entre les deux guerres Husserl évoquait une crise des sciences européennes. En dépit de leur solide efficacité, qu’ont-elles en effet à nous dire contre la guerre et le cours absurde de l’histoire ? Des lois de ce qui est comment tirer ce qu’il importe de choisir ?

C’est à une crise semblable de l’économie que nous assistons de nos jours et qui est aussi une crise du sens. On s’interroge sur les raisons d’une spéculation sans règles, d’une croissance sans bornes, sur la valeur d’un système économique et juridique qui a rendu licites de tels excès.

Après l’action machinale, voici l’instant de la prise de conscience et des initiatives : saisissons l’occasion…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le Président bling bling, c’est ter-mi-né !

    Il n’est plus “bling-bling” le Président. Laminé par les sondages qui le poursuivent sans relâche, il est rentré dans le rang de sa fonction tout empreint de... Lire la suite

    Par  François Collette
    SOCIÉTÉ
  • Coucou ! C’est moi, Nicolas

    Sarko n’en rate pas une. Devions-nous en douter ? Fallait bien qu’il récupère la libération d’Ingrid Betancourt d’une manière ou d’une autre. Ici, c’est la... Lire la suite

    Par  François Collette
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Histoire d’Eau

    On le sait ou pas le Morvan est un château d’eau pour notre pays. En effet les pluies recueillies sur son sol demeurent relativement superficielles et... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • C’est joli les statuettes

    Alors que je pensais à l’époque que ça ne serait qu’un feu de paille comme toutes les collections de figurines, celles qui sont modelées à partir des personnage... Lire la suite

    Par  Franck Aniere
    BD, CULTURE, LIVRES
  • C’est Dimanche : en direct de la messe.

    Je croise A. qui me raconte encore une belle affaire de piété Rue du Retrait, il y a un Théâtre, le Théâtre de Ménilmontant. Il y a des curés. Lire la suite

    Par  Mielouie
    CULTURE, MUSIQUE
  • Muqdisho, Somalie, Où c’est toujours la galère

    C’est un café à 1,70 euro en salle. A Paris, rue Lassus, près de l’église Jourdain, l’un des moins cher. Assis, on peut faire un tour du monde gratis. Cinq... Lire la suite

    Par  Christian Tortel
    CULTURE, LIVRES
  • Hip Hop don’t stop, c’est le cas de le dire !

    Puisque voici quatre fois que je vous annonce que Hip Hop Don’t stop, non un groupe mais un rassemblement de haute volée du jazz, de l’improvisation et des... Lire la suite

    Par  Mielouie
    CULTURE, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Jcgbb 2111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines