Magazine Société

Un soldat hors Ducommun

Publié le 13 octobre 2008 par Bordeaux7
L'adaptation du conte musical de Louis Chedid "Le Soldat rose" débarque ce week-end à Bordeaux avec à sa tête deux nouveaux venus Fabien Ducommun et Marie Facundo. Rencontre
Comment vous-êtes vous retrouvé à la suite de M dans le rôle du soldat rose ?
Fabien Ducommun : Je suis un vrai fan de M à la base. C'est un ami qui m'a parlé de l'audition. Mais comme je n'avais jamais chanté devant personne, il ne voulait pas que je m'y présente pour ne pas faire perdre perdre de temps au jury. Après avoir échoué à de nombreux castings, j'y suis quand même allé, contre vents et marées. J'ai la voix aiguë comme M mais je n'ai pas cherché à l'imiter. Je pense que je correspondais physiquement au rôle.
Qu'ont apporté Shirley et Dino à la mise en scène ?
Marie Facundo : Ils ont amené tout le côté burlesque au décor, à la lumière. Ils ont recrée les scènes entre les chansons et ajouté de nouveaux personnages.
On a l'impression que le spectacle est estampillé jeune public...
Marie Facundo : Au contraire, même si le spectacle est très coloré, très cartoon, cela s'adresse à tous les âges.
Fabien Ducommun : Quand j'ai entendu la chanson de M du spectacle, j'ai cru que c'était son nouveau single. Certaines répliques ne peuvent être comprises que par des adultes comme dans la chanson "Made in Asia" qui aborde la fabrication des jouets.
Réalisez-vous la chance de participer à un tel projet ?
Fabien Ducommun : C'est vrai que c'est sans doute l'occasion d'une vie donc nous vivons le moment présent. Tout ce que le personnage dit, je l'ai vécu. Il est chef des jouets par défaut car c'est celui qui est là depuis longtemps. De mon côté, au départ, j'assumais moyennement d'avoir le rôle titre. Maintenant, c'est l'inverse, tomber dans l'oubli me fait peur !
Propos recueillis
par Carine Caussieu

Samedi à 14h et 17h30, dimanche à 14h à la Patinoire Mériadeck, 34-39€
L'histoire
"Le Soldat rose" raconte l’épopée du petit Joseph, déçu par le monde des grands, qui se laisse enfermer dans un grand magasin pour passer le reste de sa vie avec des jouets.15 artistes sont réunis sur scène pour ce conte musical haut en couleurs.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine