Magazine

Olivier Besancenot offusqué par des méthodes staliniennes...

Publié le 14 octobre 2008 par Micheljanva

Dix personnes, dont plusieurs policiers, ont été interpellées dans le cadre d'une affaire d'espionnage présumé contre Olivier Besancenot. Ce dernier, avait dénoncé l'autorisation faite aux policiers d'utiliser le Pistolet à Impulsion Electrique (PIE) TASER, distribué par la société SMP. Aujourd'hui, le dirigeant de cette entreprise est placé en garde à vue pour "avoir commandité une enquête sur le dirigeant d'extrême gauche auprès d'autres suspects" : un policier, d'anciens policiers reconvertis dans l'enquête privée, un douanier, un cadre bancaire et un membre d'un cabinet parisien de détectives privés.

La réaction d'Olivier Besancenot n'a pas tardé :

"C'est scandaleux, c'est révoltant. C'est d'abord des méthodes de barbouzards. On a l'impression d'être dans un mauvais film".

En se faisant le défenseur de Monsieur Rouillan, le patron du Nouveau Parti Anticapitaliste (patron de la Ligue Communiste Révolutionnaire) nous semblait pourtant adepte de ce genre de méthodes... C'est vrai qu'en amateur du travail bien fait, si cela ne finit pas d'une balle dans la tête ou au goulag, il reste un gout d'inachevé...

Carole d'Hombelois


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte