Magazine Côté Femmes

Petit manuel des phrases à dire aux célibataires

Publié le 29 octobre 2008 par Mamancelib

Je suis tombée sur un vieux grimoire que les femmes mariées ou en couple reçoivent le jour où elles débutent leur vie commune avec Chéridamourquejaimeraitoutemavie… Je me suis battue becs et ongles pour dérober ce vieux manuel mais je l’ai eu !

Ami(e)s célibataires de France et de Navarre, je sais enfin pourquoi on a tous droit à des petites phrases qui nous hérissent le poil, qui nous donnent l’œil agressif et qui font naître une irrépressible envie de mordre… Oui, toutes ces petites formules pas magiques sont écrites dans ce « Petit manuel des phrases à dire aux célibataires »… D’accord, elles ne sont pas énoncées pour blesser les dits célibataires mais, plutôt pour leur remonter le moral, leur donner foi en l’Amouuuuur…

« Laisse le temps faire les choses, il/elle arrivera bientôt »

Oui, bien sûr, et en attendant, je me mets au crochet ? Je me prends pour Pénélope ? Je chante « Je t’attends » comme notre Jojo lifté national ? Je tricote des écharpes ou des serpillières ? Et puis, le temps, hein, ça ne semble pas long… Non, pas du tout, mais enfin ! Et puis le temps passe, passe, passe et ne s’arrête pas… « Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? »… « Si... Ah oui… Là-bas… Ah non, c’était une volée de moineaux ! »

« La roue tourne, tu verras »

Est-ce qu’à un moment ou à un autre, on a postulé pour remplacer Dechavanne ou sa blonde dans leur émission hautement culturelle ?... D’accord, on reste désespérément bloqué sur la banqueroute du cœur, mais ce n’est pas une raison pour croire qu’on est des grands fans de la roue de la fortune… La roue tourne, certes… Mais pas forcément dans le bon sens… « Pour 100€, je demande un D… et je propose Désert pour répondre à l’énigme « Etat affectif » »

« C’est au moment où tu t’y attendras le moins que cela arrivera »

Je crois que c’est celle-là qui me fait le plus rire… Déjà, ça donne l’impression qu’à toute heure du jour et de la nuit, on est à l’affût et que nos pensées ne tournent qu’autour de ce sujet… Et puis, franchement, ça ne veut absolument rien dire ! Ca signifie donc que le jour où je descendrais mes poubelles avec des bigoudis sur la tête, un masque au concombre sur le visage, habillée comme Roselyne Bachelot, avec une haleine de fennec et une gastro, je serais susceptible de croiser quelqu’un de bien ?... A sa place, face à un tel tableau, je fuirais… Vite… Loin…

« Il / Elle est peut-être tout près de toi »

Oui, bien sûr… Jetons un rapide coup d’œil… C’est vrai que j’ai plein de célibataires autour de moi… Des gens séparés, avec ou sans enfant, qui gèrent parfaitement leur vie de célibataire et qui ont tous le même point commun… Ce sont des femmes !... Et comme je ne songe pas à changer d’orientation sexuelle, non merci !

« Naaaan, c’est pas possible que tu sois seul(e). Quelqu’un d’aussi sympa / gentil / charmant / agréable / facile à vivre / serviable / honnête que toi ne peut pas rester célibataire !  » (rayez la mention inutile – Liste non exhaustive !)

Vous en avez rêvé, les célibs l’ont fait ! Et oui, nous sommes tous doués de qualités (et de défauts, oui !), mais on n’en reste pas moins seul. Egoïstement, on ne partage pas nos qualités… En même temps, ça voudrait dire que les gens moches, pas sympas, malhonnêtes ou je ne sais quoi ne pourraient pas être en couple, et ça, c’est pas sympa ! Surtout que j’en connais…. (mais non, je ne suis pas méchante !)

« Et si tu essayais internet ? Je connais le cousin de la copine de la sœur de l’oncle de Machin... »

Ah, le grand mythe d’internet… Vous cherché une recette ? Internet ! Vous cherchez un DVD ? Internet ! Vous cherchez une robe ? Internet ! Vous cherchez un livre ? Internet ! Vous cherchez l’âme sœur ? Internet !... Mais bien sûr ! Il y a toujours celui ou celle qui aura rencontré quelqu’un par ce biais-là, mais comparativement aux ratés, ce chiffre là est infime. Je connais plus de personnes pour qui, comme moi, ça a été une expérience certes enrichissante, mais pas une réussite !

« Bah, je suis sûre que tu n’as qu’à secouer un arbre pour qu’il y en ait des dizaines qui tombent »

Faut arrêter de croire que l’Humanité entière n’attend qu’un claquement de doigt de notre part pour accourir. Et puis, il faut nous voir, nous, les célibataires, nous jeter sur tous les arbres qui croisent notre chemin les secouer, les agiter jusqu’à les déracines, mais rien… nada… Walou… Rien ne tombe. Les plus hardis montent jusqu’à la cime de l’arbre, mais non… Rien… Nothing…

Alors voilà, ami(e)s célibataires, j’ai travaillé pour vous et j’ai pu piocher ces quelques phrases. Mais, j’ai aussi lu que ces phrases étaient dites du fond du cœur, avec sincérité, sans méchanceté ou arrière pensée, par des gens pour qui le célibat est parfois plus ou moins loin et qui ont oublié ce qu’on n’a pas envie d’entendre… En même temps, qu’est-ce qu’on a envie d’entendre ?


NB : Merci à Léna, qui grâce à son comm d’hier m’a donné l’idée de cet article !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mamancelib 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte