Magazine

Nomination de Retailleau : réaction de Philippe de Villiers

Publié le 14 janvier 2009 par Micheljanva

Philippe de Villiers, qui a appris la nouvelle par la presse, serait surpris :

"Bruno Retailleau est mon fils spirituel. Il a vocation à me succéder à la présidence du Mouvement pour la France. C'est une manœuvre de débauchage pour me nuire ! Je me suis entretenu avec Bruno Retailleau, et je lui ai conseillé d'accepter d'entrer au gouvernement si Nicolas Sarkozy et François Fillon le lui proposent officiellement. Bruno Retailleau n'est pas homme à abdiquer ses convictions. Il va exiger de pouvoir prendre position en ma faveur lors de la campagne des européennes, et j'en sortirai renforcé".

Bruno Retailleau réagit :

"J'ai assez déploré que l'ouverture se fasse uniquement à gauche pour ne pas refuser que le gouvernement fasse l'ouverture à droite - avec moi ou un autre. Dans l'hypothèse où on me proposerait officiellement d'entrer au gouvernement, j'y mettrai pour condition de rester libre de mes convictions, notamment en matière européenne".

Selon Le Figaro, cette ouverture traduit le souci de l'Élysée de ne pas laisser se constituer, aux Européennes, des listes critiques à l'égard du chef de l'État mais pouvant se réclamer de la majorité présidentielle et susceptibles d'obtenir un score. Nicolas Sarkozy veut éviter à tout prix un revers électoral qui serait interprété comme un «vote sanction».

Michel Janva


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte