Magazine Société

Chérèque tacle le syndicat Sud

Publié le 14 janvier 2009 par Lebuzzquotidien


Le secrétaire général de la CFDT François Chérèque a estimé qu'il fallait "comprendre l'émotion" des agents SNCF de Saint-Lazare en grève hier après une agression, mais a jugé "quasiment inadmissible" le conflit social qui avait précédé ce mouvement pendant un mois.

Interrogé sur les mouvements de grève à Paris-Saint-Lazare, il a distingué le mouvement spontané lancé mardi après l'agression d'un conducteur, estimant que ces "agressions répétées sont insupportables pour les agents de service public". "Il faut déjà dénoncer ça et comprendre l'émotion des agents qui sont régulièrement et trop souvent dans cette situation là".

En revanche, il a jugé "quasiment inadmissible" la grève "qui a traîné pendant un mois", à Paris-Saint-Lazare, à l'appel du syndicat Sud, en dénonçant "une forme de harcèlement dont les premières victimes sont les usagers", en poursuivant "Au bout d'un moment, il faut, pour pouvoir poser des problèmes graves comme les agressions, ne pas abuser de la grève comme l'a fait Sud depuis un mois".
La CFDT sera "raisonnée" depuis quelques mois pour certains, et à la botte du pouvoir pour d'autres. Chacun se fera sa propre opinion.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lebuzzquotidien 271 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine