Magazine Société

Papervision, lien ultime entre papier et web ?

Publié le 14 janvier 2009 par Adhemar

La technologie Papervision utilise les principes de la réalité augmentée. Par un élément au graphisme facilement distinctif et géométriquement simple, l’application incruste dans l’image renvoyée par l’écran un élément 3D, généré et spatialisé par Papervision. Le tout en temps réel.

Concrètement, vous pouvez découvrir le principe chez Specialmoves (agence spécialisée Papervision) qui nous a concocté une joulie carte de Nawël (photo ci-dessous).

Specialmoves Xmas

C’est sur cette technologie que se fonde la dernière campagne pub Mini chez nos voisins allemands. Sur la 4e de couv du magazine Auto Bild, les lecteurs sont invités à se rendre sur le site dédié et à remuer le dos du journal pour découvrir l’animation en temps réel. Pour les pauvres qui n’ont pas de webcams, voici le making-of qui explique le concept plus en détail :

Outre la puissance et le potentiel d’une technologie, le dispositif mis en place par Mini est intéressant à plusieurs égards. En effet, il offre enfin un début d’interactivité entre support papier et support web. Cette complémentarité peut amener à trouver une réelle synergie (toutefois relative) entre 2 médias qui, aujourd’hui, sont en confrontation épisodique.

Malgré les coûts du dispositif, pourquoi ne pas espérer, par exemple, qu’à terme les magazines automobiles adoptent ce type de procédé. Jumelé avec un terminal mobile et un code QR, ce dispositif permettrait de découvrir la finition cuir de la dernière Xantia avec précision, intuitivité (?), et une expérience utilisateur non-négligeable.

J’ai volontairement repris un exemple dans l’automobile, mais c’est bien sûr valable avec tous les secteurs. Dès lors, les possibilités offertes par cette technologie (~ hologramme), sont huge !

  • Point fort du Papervision
    • Interactivité
    • Expérience utilisateur captivante (proche du trauma)
    • Spectacularité du support
    • Potentiel impressionnant
  • Point faible Papervision
    • Nécessite une action de la part du lecteur (implique les phases “lecture” > “intérêt” > “volonté” > “action” > “web”)(et ça fait quand même beaucoup)
    • Matériel technologique avancé requis (terminal mobile, webcam, etc.)
    • Restriction logicielle (le dispositif mis en place par Mini ne fonctionne que sous IE)
é

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Adhemar 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine