Magazine Culture

Les contes de Beedle le barde

Publié le 16 janvier 2009 par Pralinerie @Pralinerie

Pour tout vous avouer, ça fait un bout de temps que j'ai lu ces cinq contes. J'ai un peu de retard dans mes billets en ce moment !
Autant le dire tout de suite, ce livre de Rowling ne m'a pas convaincue, du tout, du tout. C'est vrai qu'après Harry Potter, c'est un peu Les Burgraves à coté des Misérables, il y a pas photo ! En gros, les contes sont "traduits" par Hermione et commentés par Dumbledore. Le procédé me parait déjà peu convaincant : comment réutiliser deux personnages appréciés des fans pour mettre en valeur un (tout petit) grimoire ! Les contes en eux-mêmes ne révolutionnent pas l'histoire du conte. Il est simplement agréable de voir que Rowling reste dans une tradition assez glauque et loin du happy end, avec petite morale au bout (soufflée par Dumbledore pour ceux qui ne comprennent pas bien). Voici les cinq histoires :
Le Sorcier et la Marmite sauteuse : Comment apprendre la charité à un méchant égoïste.
La Fontaine de la Bonne Fortune : L'entraide permet d'obtenir ce que l'on souhaite.
Le Sorcier au coeur velu : Se protéger de l'amour ne fait qu'en reculer l'incubation.
Babbitty Lapina et la souche qui gloussait : se faire passer pour un autre n'apporte que des ennuis.
Le conte des Trois Frères : réutilisation dans le 7e tome d'Harry Potter, on ne trompe pas la mort avec une baguette ou une pierre mais avec une cape d'invisibilité.
Bref, un opus court, sans grand intérêt, surtout qu'à mes yeux, on ne renoue pas vraiment avec le monde de Ron et Hermione. C'est dommage.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pralinerie 1138 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine