Magazine Culture

Un projet de numérotage des rues de Paris par Pierre Ambroise Choderlos de Laclos,

Par Bernard Vassor

Par Bernard Vassor

Laclos cadre hauteur.jpg Nous connaissons tous l'agitateur politique, qui eut une part de responsabilité dans la révolution française, l'écrivain pervers, qui, pour se désennuyer un peu avait rédigé quelques pièces légères, et, sous une forme épistolaire, un roman "qui brûle comme de la glace" a dit Baudelaire. Espion à ses heures, militaire de carrière, la parution de son livre en 1782, considéré par sa hiérarchie comme une attaque contre l'aristocratie et la monarchie, le conduisit dans un exil, loin de Paris. Ce que l'on connaît moins de Pierre Ambroise François Choderlos de Laclos (1741-1803) c'est qu'il envisagea un projet de numérotage des maisons des rues de Paris. Au XVIII° siècle, la difficulté de la géographie parisienne ne permettait que difficilement de se rendre dans un lieu donné, faute de repaire autre que les enseignes qui seules pouvaient renseigner surl'adresse d'une maison. En 1779, un journaliste de "l'Almanach de Paris", Martin Kreenfelt de Storks, avait demandé l'apposition à toutes les portes de toutes les rue et non pas sur les façades. Il commanda lui-même à ses frais pour en faire la démonstration d'abord rue de Gramont, puis ensuite toutes les maisons entourant l'Opéra-Comique. Numerotage choderlos de Laclos largeur.jpg  Laclos lui, proposa  au "Journal de Paris"un système de découpage par secteurs égaux, désignés par des lettres de l'alphabet, ensuite, à l'intérieur de ses secteurs de numéroter les rue en affectant les numéros impairs aux rue parralèles à la Seine, et les pairs, à celles qui lui sont perpendiculaires. Les adresses seraient donc ainsi libellées : Monsieur Vassaux, quartier R, rue c, numéro 21. La Révolution et la division administrative en 48 sections mit fin à toute tentative de l'application de ce système. Voici le texte du projet de Laclos : "Il me semble que tout le monde dans Paris, souffre plus ou moins de la difficulté d'en connître assez les rues pour être assuré de pouvoir arriver aux lieux où l'on veut se rendre.(...) La prodigieuse quantité de rues nouvelles, qu'on a faites depuis quelques années a beaucoup empiré le mal; car on ne trouve presque plus de cochersà qui quelques unes de ces rues nouvelles ne soient totalement étrangère (...) Le moyen que j'ai à proposer est simple et peu coûteux; il ne demanderait de la part de l'administration, que de faire ajouter à l'écriteau sur lequel est le nom de chaque rue une lettre et un numéro; et de la part des habitants que de connaître les lettres et les chiffres. (..) Soit Paris considéré comme un carré de 4 mille toises de côté, et divisé en deux parties égales par la rivière qui le traverse; cette rivière deviendrale côté commun de deux parallélogrammes égaux, situés sur ses rives droite et gauche, ayant chacun 4 mille toises de base sur 2 mille toises de hauteur (...) Chacune de ces divisions formera un quartier de Paris. On aura donc 10 quartiers sur la rive droite et dix quartiers sur la rive gauche. (...) Ce léger travail une fois fait, toute personne connaîtra facilement la situation respective de chaque quartier dans la ville, celle de chaque rue, et celle de chaque maison dans la rue. (...) Je le répète, ce projet me paraît utile et le moyen le plus simple peu coûteux, je crois qu'il sauverait d'un grand embarras aux étrangers et quelques fois même à la plus grande partie des habitants" Signé : Choderlos de Laclos Capitaine d'artillerie ........ L'idée de Choderlos de Laclos, même si elle ressemblait à un casse-tête chinois par certains angles, n'était pas si mauvaise. On a adopté ensuite le principe de numéroter dans le sens du cours de la Seine pour point de départ et curieusement la division de Paris en 20 "quartiers".

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Anthologie permanente : Pierre Dhainaut

    Sacrifier Accomplir Nuit cette nuit vol qui vient de la mer ultime aussitôt pierres astres muets cette constellation de mots tombée s’inscrira-t-elle éparse... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Pierre Dhainaut

    « œuvre aux oiseaux et aux mers immenses, aux puits de paroles sans fond, aux lents tourbillons d'un sable qui ne s'écoule d'aucun sablier » Jacques Izoard... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • 9 septembre 17**/Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses

    Éphéméride culturelle à rebours Lettre LXVI LE VICOMTE DE VALMONT A LA MARQUISE DE MERTEUIL Vous verrez, ma belle amie, en lisant les deux lettres ci-jointes, s... Lire la suite

    Par  Angèle Paoli
    CULTURE, LIVRES
  • Visages de pierre

    Samedi 23 août 2008 - Eglise Saint-MartinLa suite d'une série faite autour de l'église Saint-Martin. Ces détails auxquels on ne prête pas attention... Comme... Lire la suite

    Par  Lanarius
    BEAUX ARTS, CULTURE, PHOTOS, TALENTS
  • Pierre Rottenberg

    1938-2002. « Deux dates sèches : 1938-2002. Entre ces deux dates se sont déroulés une vie, un destin, entre ces deux dates vécut un homme d’écriture, un homme d... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Pierre Reverdy

    J’ai lu l’autre jour le poète Pierre Reverdy, que je n’avais jamais lu. Il s’agissait du recueil « Main d’œuvre », qui reprend des textes de 1913 à 1949 et qui... Lire la suite

    Par  Feuilly
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Pierre Palmade fait son comique en direct sur Paris Première

    Pierre Palmade fait comique direct Paris Première

    Le samedi 11 avril en première partie de soirée, Paris Première retransmettra en direct du Théâtre Fontaine "Le comique", une pièce de théâtre de et avec... Lire la suite

    Par  Lezappingdupaf
    CULTURE, MÉDIAS, TÉLÉVISION

A propos de l’auteur


Bernard Vassor 2258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines