Magazine Golf

Bonnes régolfusions 2009

Publié le 18 janvier 2009 par Brigitte Contois

Vu les changements brusques et imprévus qui sont arrivés en 2008, je me suis mise en tête de driver mon année 2009 à la façon Tiger (Résolution 1). Bref penser à moi, m’occuper de moi, privilégier moi. Un peu égoïste ? Non, pas du tout. J’ai fait dans l’œuvre humanitaire unipersonnelle pendant 2 ans pour être mise à la porte sans indemnités de départ (ah si j’ai récupéré ma vaisselle et mes torchons). Alors, je continue ma bienveillance en laissant de jolies blondes naïves et des professionnelles belges au service à la personne chez les idiots. Déjà, mon prof de japonais m’a dit que l’année 2009 était l’année de la vache. Bon ben soyons vache ! Vache, oui, pas bœuf ni taureau, vache. Donc comme une vache est une vache et qu’elle passe son temps à paître dans des étendues vertes, j’ai dons décidé de me remettre vraiment au golf (résolution 2). Par contre, non, je ne vais pas ruminer les vieux ressentiments ni être ronde à longueur de temps. Mais je motive mes équipes en rebaptisant les missions au nom de cocktail et faute de parcours, le club-house se déplace en afterwork. Je copie la technique des japonais en étant des robots le jour et des alambics le soir. Nan, je rassure, je n’abuse pas. Si on est la bonne humeur et la joie de vivre personnifiée, autant en faire profiter les autres (résolution 3). Il n’y a que du bon, la productivité est meilleure, les bonnes attitudes prévalent. N’empêche que pour éviter la prise d’assaut des rondeurs et tenir un parcours vu mon grand âge, je vais essayer de remuer mon popotin de manière sportive (résolution 4), ça s’annonce difficile, de manière festive (résolution 5), c’est jouable, de manière réprimandable par le curé tant que je ne suis pas mariée (pardonnez moi mon père mais j’ai pris ma résolution 6 vu que le prétendant s'est désisté) et c’est bien parti. Au passage, suite à des conseils d'un représentant masculin bien attentionné, j’ai enlevé les photos hot de mon album. J’ai fait un test sur un site de nanas et le résultat était : 2009, l’année de la rupture. Celle subie étant mon cadeau de Noël, on ne pouvait que faire mieux. Bref, je me reconstruis, je profite à fond de la vie, je croque tout. Ben voilà du Tiger !

Alors dès que les températures vont remonter à 8 ou 10°, je reprends les fers pour taper. J’accepte toutes les invit’ de mes amis. Je me dis qu’une golfeuse peut être jolie donc oui aux produits de beauté des grands jours pour le parcours, non aux fringues de mémères pour le green, yes, on va mettre de la vache tigrée sur les golfs français voire ailleurs car je vais me péter des vacances de rêves (résolution7). Je ne sais pas où mais ça va venir.

Finalement, c’est de la motivation de Tiger ça, on fait des parcours gagnants avec du coach de ce style. Le plus drôle c’est que c’est encore mieux, on a le style nana de Tiger, on est libre, on peut abuser des mojito, passer plus de temps au club-house qu’au practice sans qu’on vienne nous mettre des pénalités.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brigitte Contois 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines