Magazine Cinéma

Slumdog Millionaire : envoûtant et exaltant !

Par Mahee
19011475_w434_h_q80.jpg

Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l'émission Qui veut gagner des millions ? Il n'est plus qu'à une question de la victoire lorsque la police l'arrête sur un soupçon de tricherie.

Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d'où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue. Mais comment ce jeune homme issu des bidonvilles a-t-il atteint une question à 20 millions de roupies ? Le réalisateur Danny Boyle nous propose quatre réponses : A) Il a triché. B) Il a eu de la chance. C) C’est un génie. D) C’était son destin. La réponse est passionnante !

Note :

Rating_star.solid.gif

Rating_star.solid.gif

Rating_star.solid.gif

Rating_star.solid.gif
Rating_star.half.gif


19011466_w434_h_q80.jpg
Voilà un film extraordinaire ! Qui m’a bouleversée par sa beauté, son intelligence, son rythme, son histoire, son souffle, ses personnages, ses acteurs, ses décors… Deux heures de séance dont on ne peut sortir que enthousiasmé !

Ce qui marque d’entrée de jeu, c’est la mise en scène, exécutée de main de maître. Danny Boyle alterne les scènes nerveuses faites de plans rapides et serrés et séquences aux plans larges qui subliment les magnifiques paysages de l’Inde. La photographique est somptueuse. Et surtout, le réalisateur n’hésite pas à pencher la caméra (peut-être un peu trop souvent) afin d’obtenir des cadres détonants et donner du souffle à la mise en scène. Cette dernière est portée par une BO géniale, colorée et dynamique – dont je vous propose quelques extraits.

19011730_w434_h_q80.jpg

Une telle réalisation ne peut que faciliter l’immersion dans l’histoire. Et quelle histoire ! Inspirée du roman de Vikas Swarup, Les fabuleuses aventures d'un indien malchanceux qui devint milliardaire, elle peut paraître plate sur le papier. En réalité, il n’en est rien. La narration anti-chronologique est drôlement efficace : à chaque question posée à Salim par le présentateur de Qui veut gagner des millions ?, un flashback permet de découvrir un peu plus la vie du personnage et ce qui l’a amené à participer à l’émission. Un jeu de va-et-vient entre le passé et le présent, qui fonctionne parfaitement. De sorte qu’il est impossible de s’ennuyer.
Par ailleurs, le scénario mêle différents genres : l’histoire d’amour, le drame, la comédie, l’aventure. Et propose en outre un portrait saisissant de l’Inde, entre la pauvreté, la violence, les gangs ou encore les enfants de la rue. Seule imperfection, qui explique le demi point à la note du film, le scénario est un peu trop "gentillet".
Un immense film qui émeut, excite et bouleverse tout à la fois.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mahee 165 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines