Magazine

22 jours de guerre

Publié le 19 janvier 2009 par The Dreamer

22 jours de guerre

Israël affirme que 500 combattants du Hamas sont morts. Le Hamas crie victoire et dis que seulement 48 de ces combattants sont morts. qui croire ? personnes... Constats plus de 1300 personnes sont mortes du coté palestiniens et une quinzaine dans le camp israéliens. Cette guerre a déchainé la fureur dans le monde arabe et en occident. Israël a perdu en crédibilité mais a su bien garder son agenda pour finir la guerre avant l'investiture d'Obama mais néanmoins elle a perdu beaucoup de crédibilité en occident enfin je veux dire dans les populations, pas dans les politiques qui utilisent la langue de bois et avec le Hamas en le fustigeant et en le stigmatisant et avec Israël en étant très compréhensif et en justifiant son intervention. Le bilan de cette guerre est aussi l'affaiblissement du Fatah, qui ne semble plus être dans le jeu... mais aussi un Hamas qui délire... Le bilan aussi, c'est le désaccord de la communauté arabe qui essaye tant bien que mal d'aider une Palestine dont certains ne savent plus comment agir... Bref, un grand cafouillage, des journalistes privés de transmettre une guerre épouvantable... un médecin qui crie son désarroi, et des israeliens qui n'y croient pas. Voila et finalement pour laver un peu l'opinion publique, on passe la liste schindler sur France2, qui est un excellent film, à une date qui n'est pas très bien choisi comme pour redorer l'image d'Israël un peu terni... Bref, j'y comprends plus rien... En même temps toute d'actualités sera provisoirement détourné vers les états unis on attends la réaction d'Obama et en parallèle on trouve le moyen de parler de Ségolene royale qui va voir Obama se faire couronner et Martine Aubry qui reste en France pour assurer un discours, Gaza City le nouveau nom de Gaza comme pour décrire l'horreur d'une guerre que tout le monde a vu d'un œil assez hostile. Entre temps, la ligue arabe se défile, les présidences à vie continuent et l'année 2009 verra la réelection de deux chefs d'états sans surprise... Ma plume s'entortille, il faut qu'elle se redresse... On suivra aussi une toute prochaine élection Livni, Barak...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L l t 12

    Dans les rideaux qui s’ouvrent en pétales fins,S’enroulant comme de déchirants parchemins,La pulpe chaude trempe dans un goût de fer.Un doux croc de scalpel... Lire la suite

    Par  Thywanek
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • L l t 11

    La colline a son œil, berceau pendu au cœur,Qui couvre ton repos dans tes larmes amères.Elle t’observe enterrant la fausse laideurQue tu dis devenu l’écueil... Lire la suite

    Par  Thywanek
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • L l t 13

    Un scan émotionnel dans la feuille qui vibre.Sans cesse avoir vu nu, belle aura parfumée,Cet étant déguisé de saisons décimées. Lire la suite

    Par  Thywanek
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • L l t 14

    Le rouet incrusté au milieu des ressorsJoue dans le quartz vivant que la nuque retient.Les murs de labyrinthes dedans et dehors,S’empoudrent au cordeau de chaqu... Lire la suite

    Par  Thywanek
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • L l t 15

    Seront dans cette chambre aux tempi maritimes,Adossés au chevet d’une ondulante dune,Où l’oyat décoiffé dans le sable s’arrime. Lire la suite

    Par  Thywanek
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • L l t 16

    Je vais aller la voir la pythie arachnide,Qui, de son habileté sans comparaison,Artisante patiente de la précision,A l’aurore, au milieu des feuillages... Lire la suite

    Par  Thywanek
    POÉSIE, TALENTS
  • L l t 17

    Nu, désert et floué d’une bruine en suspend.Chœur grave dans la cage que, de trop d’étroit,L’écho traverse léger comme un contre-chant. Lire la suite

    Par  Thywanek
    JOURNAL INTIME, TALENTS

A propos de l’auteur


The Dreamer 225 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte