Magazine People

Miss France : banqueroute sur toute la ligne

Publié le 20 janvier 2009 par Orsérie - Le Journal Du Beau & Du Bien-Etre
Est-ce la fin? Les Miss se lancent des torpilles de tous les côtés pour des histoires de photos. Le Comité s’enfonce comme le Titanic. Pendant ce temps une Miss USA devient la star d’un film X.

  Miss France : banqueroute sur toute la ligne 

Il y a le feu à la maison Miss France. La liste des scandales s’allonge interminablement, et cette année ne sera pas meilleure que celle qui vient de se terminer. Rachel Legrain-Trapani, Miss France 2007 et membre du jury de l’élection 2009, vient de lâcher le morceau. Juste avant le scrutin elle aurait reçu des directives pour « bien voter », et ne devant en aucun cas se prononcer pour Miss Pays-de-Loire, que le jury soupçonne d’avoir posé en lingerie puis d’avoir dissimulé les photos. Voilà qui complète une campagne lancée par des Miss régionales furieuses à l’encontre de l’élue actuelle, Chloé Mortaud, accusée d’avoir remportée frauduleusement la couronne. Les cris et les invectives fusent de toutes parts. Sylvie Tellier, Miss France 2002 et directrice de la société Miss France, ne trouve rien à redire. Rouge de colère, elle s’en était déjà prise à Rachel Legrain-Trapani une première fois pour avoir posé dans Entrevue afin de combler sa baisse de notoriété naissante.

La Miss en question, dont les révélations sont parues dans les pages du Parisien, se confie également sur son "après-règne" de l’époque et ses conditions durement ressenties. Le lendemain de l’élection, elle n’était plus rien aux yeux de personne. Elle n’avait aucune perspective. Seule Geneviève de Fontenay l’appelait de temps en temps pour qu’elle arrête de fondre en larmes. Rachel déclare qu’elle en est devenue « boulimique » et qu’elle se sentait « totalement perdue ». Pauvre biche. Aujourd’hui la dame au chapeau prend sa défense. Peu importe l’élection de Chloé Mortaud, et peu importent aussi les photos parues dans Entrevue, dont la nature a pourtant le dont de mettre l’intéressée dans une colère noire. La dame au chapeau monte à la tribune : « Rachel n’est pas un toutou ! On veut lui faire payer le fait qu’elle soit d’accord avec moi sur Valérie Bègue »... « La Bègue  » comme elle finissait par l’appeler, et a qui elle a fait une guerre de tranchée pendant une année entière. Jean-Pierre Foucault en a même perdu son latin.

En pleine chute de popularité, Geneviève de Fontenay regarde désormais Sylvie Tellier avec des yeux de vipère, soupçonnant fortement cette dernière de vouloir saisir l’opportunité pour prendre sa place. Le fils, Xavier de Fontenay, surnommé le « brutus de Geneviève » s’amuse de la situation. Remercié par la production fin 2006, il jette la pierre à sa mère, qu’il n’appelle pas « maman », prédisant que tout ceci sent la fin. Ces querelles à répétition dans la baraque Miss France arrivent peut-être à point nommé pour booster un peu le nouveau film de Patrice Leconte, et dans lequel joue Benoit Poelvoorde, « La guerre des Miss ». Sorti sur les écrans mercredi dernier, le film fait pour l’instant un bide. Pendant ce temps, et alors que tout le monde chez les Miss France s’étripe pour des histoires de photos, Chloé Mortaud, qui est métisse franco-américaine, est invitée par l’ambassade de France à passer quelques jours à Washington à l’occasion de l’investiture de Barack Obama.

Espérons que la nouvelle Miss France, pour ne pas se couvrir de ridicule, ne pipera mot des déboires du Comité. Si Barack Obama aborde l’actualité des Miss USA, il pourrait cependant faire rougir Chloé Mortaud et occasionner une crise cardiaque pour Geneviève de Fontenay. Kelli McCarty, Miss USA 1991, a profité de sa notoriété pour devenir l’actrice principale d’un film X, produit par le géant californien Vivid Entertainement. Elle s’était auparavant illustrée dans des séries télévisées comme Beverly Hills 90210 ou Melrose Place. Pure People, qui a relayé l’information en France se trompe tout de même en ajoutant que « comme quoi, nos Miss restent quand même très dignes, malgré les scandales ». Perdu ! En plus des scandales il y a aussi une reine de la beauté devenue par la suite reine du X dans l’hexagone : La dauphine Carole Tredille, qui fut en son temps aussi connue que Clara Morgane ces dernières années.

Tags :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine