Magazine France

Discours

Publié le 20 janvier 2009 par Nicolas J
DiscoursJe ne sais pas si le rédacteur de cette dépêche AFP est un comique pour nous livrer que quelques extraits du discours de Nicolas Sarkozy à propos de la réforme de l’armée (probablement à l’occasion des vœux).
Humour : « "Il y avait des régiments français en charge de s'assurer que nous ne serions pas envahis par l'Italie", a raillé le chef de l'Etat. "On ne voulait pas l'armée italienne, on a eu Carla", a-t-il poursuivi, "mais enfin c'est quand même plus agréable, notamment pour moi". »
« Dans un long plaidoyer, Nicolas Sarkozy a dénoncé le refus d'une partie des 330 fonctionnaires du Service d'études sur les transports, les routes et leurs aménagements (Setra) de Bagneux (Hauts-de-Seine) de s'installer à Sourdun pour compenser le départ des militaires. "Ils ont tort, parce que ce transfert il se fera. Et je suis désolé (...) c'est une opportunité de travailler dans un cadre pareil", a estimé le président. "Dès que je veux changer quelque chose, toutes les forces du conservatisme se mobilisent pour l'empêcher. J'étais préparé à ça, j'écoute mais je n'en tiens pas compte", a-t-il lâché. »
Les gens sont mutés de 100 km… Deux solutions : le divorce ou le changement de boulot pour le conjoint ou « le gens ». Et ils devraient être ravis.
« On va essayer non pas de vous compenser, on va essayer de faire mieux, la crise, c'est une opportunité pour en sortir plus fort ».
C’est sûr ! On ne va pas en sortir plus faibles…
« Comme dans toutes ses cérémonies de vœux, Nicolas Sarkozy a plus largement défendu "le mouvement" face à la crise, s'attribuant pêle-mêle les effets bénéfiques de la suppression de la publicité dans l'audiovisuel public, de l'interdiction de fumer dans les lieux publics et de la baisse des victimes de la route lorsqu'il était ministre de l'Intérieur. »
Ah ! La suppression de la pub, l’interdiction du fumer et la baisse des victimes de la route font parti du mouvement face à la crise…
« Sur la ligne, sur la volonté, sur la volonté d'aller de l'avant, on n'a pas d'états d'âme parce qu'il n'y a pas d'autre stratégie ».
Quand on est au bord du gouffre, il faut aller de l’avant ? Au fait ! C'est quoi le calendrier de l'avant ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicolas J 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte