Magazine Politique

Les railleries de la télé poubelle

Publié le 14 janvier 2009 par Hermas
La télévision publique offre bien des surprises - qui n'en sont plus guère, à dire vrai, tant la médiocrité y est devenue loi commune.   Mais il ne déplaît pas à la chaîne que financent les deniers publics, et donc l'argent des contribuables, le vôtre et le nôtre, de donner dans le scandale et la provocation, pour flétrir, en particulier, la religion.   Quand on dit "la religion", vous l'avez compris, il s'agit  bien évidemment de la religion catholique. Lorsqu'on parlait au XVIème siècle de "la Religion", ou des gens de "la Religion", ce substantif chosifiant visait les protestants. Aujourd'hui, "la religion", en France, dans son acception sectaire, avec ses dogmes supposés intolérants et sa morale supposée ennemie de la liberté, vers laquelle sont invitées à se tourner railleries et haines, c'est le catholicisme et lui seul.   C'est lui "la religion", et la religion-cible, celle qu'il est de bon ton de railler pour vendre ou se faire accepter dans les cercles "comme il faut". Bien qu'il soit réduit considérablement dans son influence sociale, y compris dans nombre de milieux dits catholiques, le catholicisme demeure la bête à abattre, dans un climat mental cher aux Loges d’antan, ou du jour, signe de ce que, derrière le combat des médiocres et des imbéciles, se cache la patte du Malin qui, lui, sait véritablement ce qu'il inspire à ces derniers d'atteindre.   France 2, donc, puisqu'il s'agit d'elle, a diffusé le 8 janvier [cf. article du blog Unitas], dans l’émission Télématin, un “clip” [excusez-moi, mais il faut bien parler Dingo] ayant pour objet de promouvoir le site de rencontres Bjorn Borg, qui est aussi, paraît-il, une marque de sport. Il présente une parodie de mariage entre deux prêtres [en soutane évidemment : c’est étonnant comme les ennemis de l’Eglise ont toujours besoin de la soutane ! Et puis c’est le gage d’un message plus choquant, donc plus plaisant], célébré par une femme, naturellement. Il était bon de synthétiser d’un coup l’idéologie “éclairée” des groupuscules qui militent tout à la fois pour la promotion de l’homosexualité et de l’ordination des femmes - lesquels, comme chacun sait, remplissent habituellement les églises de leurs dévotions. Le must du bon goût, comme on le voit, avec ce slogan : « Love for all ». S’il avait présenté quelque intérêt de faire célébrer cette joyeuse union par un singe érotomane ou un groupe de phacochères en rut, nul doute que les promoteurs de ce “clip” n’y auraient pas manqué. L’essentiel était d’atteindre “la” cible, la publicité étant finalement fort secondaire, car on nous permettra de douter que celle-ci ait pour objet de pousser en masse le clergé vers des sites de rencontres ou de porter les catholiques, et spécialement eux, à acheter des godasses de chez Borg.   Un spectateur de Télématin – puisqu’il semble qu’il y en ait – a manifesté son indignation sur le site de l’émission, en soulignant que jamais un tel “clip” n’aurait été diffusé s’il avait visé des rabbins ou des imams. Il est évident que si cela avait été le cas, le bon William Leymergie, qui anime ce haut moment de culture, serait déjà devant un tribunal.   Il faut s’y faire : ces bons esprits libérés, si prompts à pleurer sur les souffrances des animaux, à se faire les défenseurs des libertés, les apôtres du respect et de la tolérance universels, n’ont que mépris pour ce qui – grâce à Dieu – ne leur ressemble pas. Vous pouvez apporter vos commentaires sur le site de l'émission : ICI.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hermas 907 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines