Magazine Analyses graphiques

Objectifs atteints et maintenant ?

Publié le 18 février 2009 par John

Débriefing de la veille

Nouvelle forte baisse des indices hier avec -4.5% pour le S&P. L'euro à beaucoup baissé, désormais à 1.2620. Soc Gen publie des résultats en dessous des attentes tout comme Heineken. Commerzbank affiche une perte de €809M alors que les analystes s'attendaient à €851M.

Environnement

Hier nous insistions sur le fait que les vendeurs ont le contrôle et que les objectifs probables étaient CAC 2870/30 et S&P 780/800. Ces zones ont toutes deux été atteintes hier soir et constitue désormais de petits supports.

Les vendeurs gardent le contrôle à court terme tant que CAC 2980/3000 et S&P 824/826. A moyen terme les acheteurs on toujours le contrôle et ce tant que CAC 3050/3070 et S&P 840/845 ne sont pas acceptés en tant que support.

Nos indicateurs donnent des signaux d'achat, disons que la force du signal est de 6 sur une échelle de 10. La configuration actuelle permet de jouer un rebond mais il faut avouer que c'est relativement dangereux. Premièrement car les vendeurs ont le contrôle sur tous les horizons de temps et deuxièmement car sous 800 sur le S&P500 peu de chose nous retiennent avant les plus bas de 2008 et le prochain support majeur vers 755. En résumé, soit nous rebondissons maintenant avec un regain de la zone des 800 soit le vrai rebond se fera sur les plus bas de 2008.

Il y a cependant une façon de jouer le rebond sans risquer trop, acheter du call. Si le timing est bon la position sera gagnante rapidement et si nous devions aller chercher les plus bas disons que l'investissement sera perdu mais si une autre opportunité d'achat se présentais nous pourrions acheter du future mais seulement après une vague de panique.

Le call que nous avons choisi est le 3100 à échéance le 20 mars sous les €50 cela nous parait intéressant. Si dans 10 jours nous sommes à 3050, le call devrait valoir €80 soit une plus value intéressante.

A suivre de près

  • Surveillez le range des 90 premières minutes de cotation du S&P 500. Une cassure par le haut impliquerait une pression acheteuse pour le restant de journée et inversement pour une cassure du range par le bas.
  • Surveillez l'ouverture des US, une ouverture en hausse par apport à la clôture d'hier serait baissier alors qu'une ouverture en baisse serait positive pour l'indice S&P. (étude statistique)

Parutions macro-économiques


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


John 164 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog