Magazine Nouvelles

Mi-ange, mi-démon

Publié le 18 février 2009 par Clarabel

Un sale gosse - Jan Simoen

« Bon, les gars, on va se mettre d'accord... »

sale_gosse
Nathan, 16 ans, est conduit en salle d'interrogatoire par la police. Il est seul, face à un inspecteur, et doit s'expliquer sur ce qu'il s'est passé. On ne sait rien pour l'instant, le garçon est fermé comme une huître, il joue les durs. Il n'en est pas à son coup d'essai, c'est un sale gosse, gâté pourri par sa mère qui a été larguée par le père. Pour qu'elle évite de le gronder, Nathan a accepté le deal de passer deux soirées par semaine avec elle à regarder des séries policières à la télé. Nathan se croit fort, il ne lâche pas le morceau. Mais qu'est-il arrivé à Ella, son ex petite copine ? Le gamin jure son innocence, son monologue intérieur vient contredire ses paroles.

C'est dans cet étrange climat de tension et de suspicion que coule le récit. Nathan cultive l'ambiguité, il est mi-ange, mi-démon. Il aime se raconter des histoires, pour se rassurer. Toutefois cette séance de face-à-face avec l'inspecteur de police va l'ébranler, pour enfin modifier sa vision, pour le forcer une bonne fois pour toutes à se regarder dans le miroir. A voir et cerner qui il est vraiment. Et comprendre la teneur de ses actes.

Ce roman de Jan Simoen a obtenu le prix néerlandais du meilleur roman pour adolescents en 2008.

Dans le même registre, A la brocante du coeur de Robert Cormier.

Rouergue, coll. doAdo Noir - 155 pages - 8,50€
traduit du néerlandais par Josiane Bardon

l'avis de lirado

Playlist :
# Abba, The winner takes it all
# Arno, Dans les yeux de ma mère

***********

Ange ou démon ?  -  Michel Boucher

ange_demon
C'est l'histoire d'un petit garçon qui prévient sa maman, désormais il sera un vrai petit diable. A lui les bêtises, les punitions, les gros mots etc.
Et puis la fin arrive et le petit garçon s'exclame : allez, c'est pour rire ! c'est tout l'inverse, on recommence l'histoire dans le sens contraire !
Et alors on reprend l'histoire de droite à gauche et l'histoire n'a plus du tout  le même sens.

Après son album, Le Sens de l'Amour (2008), Michel Boucher montre encore une fois que les mots ne sont pas à sens unique, qu'il peuvent signifier une chose et tout son contraire. La personnalité du petit garçon est tour à tour un ange ou un démon, ou un ange diabolique et un angélique démon ! Cela appuie fortement l'idée que rien n'est jamais ou tout blanc ou tout noir. C'est un ensemble de contradictions, comme la personnalité d'un enfant, sans cesse dans la bravade et dans la recherche. Car derrière tout ça, il s'agit bien d'une façon de se chercher, de s'affirmer et de forger son caractère.

Simple, drôle et surprenant ! Un joyeux méli-mélo de mots avec leur signification qui bouge tout le temps, selon l'utilisation qu'on leur donne.

Rouergue, 2009 - 11€


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clarabel 3993 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog