Magazine

MERCROCOSME : Encore une fois, les femmes ne sont pas des objets, dixit le JDP

Publié le 18 février 2009 par Imagiin

L’heure tourne, les jambes se dénudent et le Jury de Déontologie Publicitaire se positionne.

En effet, en Décembre dernier, le JDP a choisi de demander l’interdiction d’une publicité locale antillaise pour la marque « Le Comptoir des Montres » - développée par Lagencedecom - jugée offensante envers les femmes.

Voici l’affichage hors la loi :

 

MERCROCOSME : Encore une fois, les femmes ne sont pas des objets, dixit le JDP

Le gros problème viendrait des fines et longues gambettes des demoiselles, symbolisant les aiguilles des montres, qui relèguerait les femmes au rang de simple « objet ».

Dénoncée par la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité de la Martinique, le JDP approuve le caractère dégradant de la publicité et stigmatise même sa possible « contribution à la banalisation des violences conjugales constatées dans le département ».

La Compagnie des Montres et l’agence, un peu déroutés, indiquent avoir voulu « exprimer la passion de l’horlogerie par une chorégraphie, les gestes des danseuses suggérant le temps et la précision pour renforcer l’idée de passion ».

Mais la voix de l’autorité est formelle : la promotion de ce produit ne justifie pas le recours à de telles images.

Et vous, amis imagiiners, approuvez-vous la décision du JDP ?

Cette publicité vous choque-t-elle ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Imagiin 54 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte