Magazine Côté Femmes

L'appel de la forêt

Publié le 18 février 2009 par Alisabel
 Contrairement à ce que notre mode de vie petite maison dans la prairietesque pourrait laisser croire, nous ne vivons pas exactement à la campagne. Même si parfois on s'y croirait : le biboudemars est plus habitué aux chemins caillouteux qui bordent la rivière en bas de chez nous qu'aux sols goudronnés de la ville. L'appel de la forêt
Ayant la chance d'habiter tout près donc,d'une rivière bien préservée, et d'un lac bordé de vignes, de garrigues et de bois,  nous profitons tous les jours ou presque de cet avantage.  Foin des loisirs payants ou nécessitant un voiture, jeter des cailloux dans l'eau suffit à rendre le biboudemars heureux, et sa maman aussi.

Malgré les injonctions de prudence et de repos qui me sont faites, je n'hésite jamais à retourner prendre l'air et le vert avec mon petit bout quand je me sens assez en forme pour ça. C'est à dire une ou deux fois par sem
aine, rarement plus.
Pour le super héros à chaque fois c'est la fête : il court , explore, joue avec l'eau, lance des cailloux , ramasse des petits trésors...
Et moi je refais le plein de soleil et recharge mes batteries, Je n'ai pas constaté que marcher me don
nait davantage de contractions, au contraire l'air frais aurait plutôt tendance à les calmer .

Et généralement, pendant que le biboudemars tape la causette avec les poneys, je me choisis un coin herbeux pour me poser, sachant dores et déja que je vais avoir du mal à me relever.
Puis avec toute la grâce et l'élégance dont je suis capable avec ma silhouette ventrue, je me relève avec la légereté d'un pachyderme boulimique, juste à temps pour apercevoir mon biboudemars qui se tire dans les vignes. L'appel de la forêt

Parce qu'il faut bien le dire : pour un biboudemars de pas encore toizans, le sevrage de la ballade quotidienne est rude
L'appel de la forêt . Avec son énergie légendaire, à peine lâché dans la nature, le voilà qui se carapatte. Et parfois pour de bon !
N'écoutant que son plaisir de courir à nouveau sous les arbres, peu importe que sa grosse mère n'arrive pas à le suivre et s'époumone à le rappeler. Certains jours l'appel est trop grand, et on touche dans ces cas là aux limites de sa bonne volonté.
Pauvre petit biboudemars privé de grand air, je ne peux vraiment pas lui en vouloir ... Il aime tellement ces promenades! Et il  est encore trop petit pour réaliser que quand il s'échappe,  son cétacé de mère fait des efforts désespérés pour le suivre avec sa lourde et douloureuse bedaine, s'inquiète, se fatigue... et souffre. Il m'a fallu 24 heures pour me remettre de notre dernière escapade.


Plus que quelques semaines et nous serons trois à nous promener sous les arbres. Enfin délestée, le nouveau bébé lové contre moi je pourrais à nouveau marcher à un rythme compatible avec les besoins du super héros. Encore 6 semaines....

D'ici là si l'une ou l'un d'entre vous se propose d'aller le promener au bord de l'eau, ce sera oui ! et avec plaisir ...

L'appel de la forêt


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Carnet M*M

    Après la Tunisie, le Maroc où j'ai adoré composé ce Carnet, à la rencontre des habitants, me faire traduire les mots que je souhaitais utiliser... Lire la suite

    Par  Virginieb
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • L’appel de la forêt

    L’âne et l’éléphant par French fry Les deux conventions sont derrière nous, les deux candidats adoubés, les futurs vices président dévoilés, les premiers tirs... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Contrairement à une certaine bloggueuse

    Moi je ne me cache pas ;) hein PW ! (d'ailleurs je vais voir pour ce que tu m'as demandé cet aprèm en espérant l'y trouver ;)) Ca c'est moi hier soir, après le... Lire la suite

    Par  Bree
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Forêt gardée de près !...

    Aujourd'hui, j'ai la flemme d'écrire de longues tartines.... Je sais, je devrais dire que je n'ai pas le temps, que ma vie trépidante ne me laisse plus un momen... Lire la suite

    Par  Coussindair
    TALENTS
  • Sculptures de foin

    Une fois la récolte finie les agriculteurs s’amusent. Lire la suite

    Par  Mega
    INSOLITE, PHOTOS INSOLITES
  • La Forêt des cèdres

    Située à 6 km du village de Bonnieux, la forêt des cèdres couvre environ 250 hectares en plein massif du Lubéron. Ce peuplement a été semé à partir de 1861 grâc... Lire la suite

    Par  Beldeschamps
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE
  • On roule le foin dans les banques

    Comment expliquer que les banques commerciales ne suivent pas la Banque du Canada en diminuant leur taux hypothécaire à 0,5%?En effet, la Banque du Canada... Lire la suite

    Par  Louis Sabourin
    FINANCES, IMMOBILIER

A propos de l’auteur


Alisabel 803 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte