Magazine Société

Hortefeux et Besson font des émules dans L'Yonne

Publié le 18 février 2009 par Kelen333

Les quotas du Bricou et les appels à la délation de Besson auront donc fait des petits dans le beau département de L’Yonne, cette belle terre de France ou doivent se terrer surement les derniers rescapés de Vichy. L’affaire se passe le 3 févier dans les locaux de la CPAM de Auxerre. Helder Dos Santos originaire d’Angola, malade et handicapé vient pour un dossier social accompagné d’un bénévole d’une association, il en ressortira entre deux policiers en attente d’expulsion. La ou les personnes, « fonctionnaires » zélés d’un organisme qui ose encore par dérision s’appeler « Sécurité Sociale » dorment surement sur leurs deux oreilles, nantis de leur bonne conscience, persuadés d’être « de bons français » et d’avoir accompli leur devoir. Nous sommes en 2009, ce n’est pas Vichy Sur Yonne mais peu s’en faut, ce sont des gens comme vous et moi, enfin presque, kapos dans les camps dans une autre vie, miliciens au service des pouvoirs en place au mépris de l’humain, non ce ne sont pas des gens, juste des émanations de ce que l’être humain porte en lui de plus fétide, du genre qui donne envie de vomir, nous sommes toujours en 2009 dans une petite ville de province……………


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par L.O.K.O.
posté le 06 avril à 10:28
Signaler un abus

C'est tout simplement honteux. Mais ,malheureusement, cest à peine surprenant quand on connaît un peu le département et son histoire. De plus l'Yonne se caractérise par son manque d'ouverture à l'autre, son absence de dynamisme et par l'individualisme. Je ne suis pas en train de dire que tout les Icaunais aurait agi de la même façon mais simplement qu'il y a une atmosphère générale propice à ce genre de comportement. C'est triste.

A propos de l’auteur


Kelen333 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine