Magazine Cinéma

Avis sur L’étrange histoire de Benjamin Button : extraordinaire !

Par Rachel

affiche_etrange_histoire_de_benjamin_buttonJe ne suis pas vraiment fan de Brad Pitt, mais je n’ai pas pu résister à l’envie d’aller voir ce film fleuve (2h35), cette magnifique et incroyable histoire d’amour qu’est L’étrange Histoire de Benjamin Button.

Très bien joué, dans des décors superbes, ce film de David Fincher ravira tous les amateurs d’histoires romanesques et romantiques, si tant est qu’il sont prêts à accepter le caractère surréaliste de cette étrange histoire.

Le scénario, en quelques mots (adapté d’une nouvelle de F. Scott Fitzgerald) :

Dans un hôpital, Caroline (Julia Ormond) est venue rendre une dernière visite à sa mère qui s’éteint doucement. Pour accompagner ses dernières heures, elle lui fait la lecture d’une sorte de journal intime, relatant l’histoire d’un certain Benjamin, né monstrueux, avec un visage de vieillard sur un corps de bébé, et abandonné par son père dans un hospice.

La voix (doublée) de Brad Pitt prend le relais sur celle de la jeune femme pour narrer sa propre histoire et sa vie à rebours, aux côtés de ces personnes âgées, et de leur “nounou” Queenie, sa mère adoptive.

benjamin-button-et-queenie

On le voix ainsi grandir (en taille et en âge), tandis que son corps rajeunit et se transforme progressivement, guérissant des maladies propres à la vieillesse. Il a 20 ans et en paraît 60. Il est prêt à tous les voyages, à tout découvrir.

Benjamin Button à 20 ans, sur un remorqueur

Il devient peu à peu un adulte en pleine santé, et vit alors pleinement son amour avec la belle Daisy (Cate Blanchet).

benjamin-button-et-daisy

Mais le destin de Benjamin Button est de continuer à rajeunir et de voir les années le séparer doublement de sa belle….

Ce que je peux encore ajouter :

Ce qui m’a le plus impressionnée dans ce film est sans nul doute le maquillage et l’époustouflant travail d’effets spéciaux positionnant la tête de Bratt Pitt sur des corps d’enfants. C’est réellement bluffant !

J’ai bien sûr adoré l’histoire, jamais lente, (2h35 pour 80 années de vie, c’est rapide !), et jamais pathétique, en dépit du sort cruel que vit Benjamin.

C’est une des grandes réussites de ce film : ne pas être tombé dans le mélo, mais avoir au contraire fait de ce destin une leçon d’optimisme et un moment de poésie.

Par moments, le film vous rappellera peut-être Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain, par ses aspects très poétiques. En tout cas, comme celui-ci, L’étrange Histoire de Benjamin Button restera pour moi inoubliable. * * * * *


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rachel 2038 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines