Magazine Environnement

Des emballages inutiles à l'origine d'une augmentation des impôts locaux

Publié le 19 février 2009 par Benjamin Tolman
emballage supermarché Agrandir l'image

Grande-Bretagne - L’emballage excessif de nombreux produits vendus en supermarché est à l'origine d'une augmentation des impôts locaux dans les nouveaux projets de loi.

Environ 40 % des emballages ne peuvent pas être recyclés aisément, d’après une étude menée par la Local government association (LGA). Les emballages inutiles contribuent aux 2,3 milliards d’euros déboursés par les comtés pour le fonctionnement des décharges et donc, à l'augmentation des impôts locaux.

Les chercheurs ont étudié la quantité moyenne d’emballages dans les paniers de huit supermarchés. Waitrose a les emballages les plus lourds (802,50 grammes) et Tesco, les plus légers (645,50 g). Lidl a les emballages les moins recyclables et Sainsbury, les plus faciles à recycler.

Les conseils municipaux expliquent que les efforts faits par les gens pour recycler sont gâchés par les supermarchés. Ils demandent que les supermarchés payent plus pour le recyclage des déchets, afin de diminuer les impôts locaux. Outre-Manche, les taxes de décharge coûtent en moyenne 36 euros par tonne de déchets, montant qui va augmenter pour atteindre les 54 euros d’ici 2010.

Depuis que la LGA a évalué le poids des emballages alimentaires en octobre 2007, celui-ci a été réduit, mais la quantité qui ne peut être recyclée a, elle, peu changé.

Margaret Eaton, présidente de la LGA dit que « la Grande-Bretagne est la poubelle de l’Europe, avec la plus grande quantité de déchets envoyés dans les décharges. Si nous avions moins d’emballages inutiles, cela diminuerait les coûts, et donc les prix à la base ».


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog