Magazine Maladies

Les Traitements Acouphéniques - MédiLcaments - Action sur la Celulle Cilliée - Les Drogues Ototoxiques

Publié le 19 février 2009 par Clesan

Les drogues ototoxiques

Leur usage doit bien sûre être entouré de prudence.

  • L’ASPIRINE : son utilisation repose sur l’hypothèse que certains acouphènes sont liés aux OtoEmissions Acoustiques Spontanées (OEAS) (McFADDEN, PLATTSMIER et PENNER). On a en effet remarqué que l’aspirine abolissait la présence d’OEAS mais aussi d’un acouphène chez une patiente (PENNER).
  • La STREPTOMICINE : utilisée dans le cas de la maladie de MENIERE, GRAHAM a observé une amélioration de l’acouphène sans perte audiométrique.
  • Le FUROSEMIDE : il a pour but de réduire le potentiel endo-cochléaire (GUTH, JAYRAJAN, 1992).

Remarque : L’utilisation de drogues ototoxiques suppose que leur action n’atteigne pas des zones cochléaires

MoléculeFurosémide.jpg

Streptomicine.jpg
1ère Photo: Molécule de Furosémide
2ème Photo: Laborantine réalisant un test de pureté sur la Stréptomicyne destinée à combattre de la tuberculose

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clesan 521 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines