Magazine Culture

Malpertuis

Par A_girl_from_earth
Malpertuis


MALPERTUIS
Quatrième de couv':
"Malpertuis ! C'est la première fois que le nom coule, d'une encre lourde, de ma plume terrifiée. Cette maison imposée comme point final de tant de destinées humaines, par des volontés terribles entre toutes, j'en repousse encore l'image ; je recule, j'atermoie, avant de la faire surgir au premier plan de ma mémoire. D'ailleurs, les personnages se présentent moins patients que la maison, pressés sans doute par la brièveté de leur terme terrestre. Après eux, les choses demeurent, comme la pierre dont se font les maisons maudites."

L'auteur
Né et mort à Gand, Jean Ray (1887-1964) s'impose dès ses Contes du whisky comme un des écrivains les plus originaux de la littérature fantastique. Les années 1940 voient la parution de ses oeuvres majeures: Malpertuis, Le Grand Nocturne, Les Cercles de l'épouvante, Les Derniers Contes de Canterbury.
Autour de son nom se constitue ce qu'on a appelé "l'école belge de l'étrange"
.
La première chose qui m'a frappée et qui m'a impressionnée quand j'ai abordé ce roman, c'est le style qui m'a laissée pantoise! Dans un français comme on ne l'écrit plus, oscillant entre archaïque, impeccable et sobre, en tout cas exquis, l'auteur nous dévoile peu à peu le mystère qui hante Malpertuis avec une efficacité redoutable dans l'art du suspense.
J'ai noté "intentions écrivassières" qui sonne tout simplement magnifiquement à mes oreilles et que je n'aurais jamais pensé exister...
Un style qui n'est pas sans me rappeler celui de L'éclipse de Hirano Keiichirô qui est peut-être un poil plus archaïque dans son usage de la langue, et dont le genre rejoint d'ailleurs complètement celui de Malpertuis puisque ce roman nous plonge lui aussi en plein dans l'univers du fantastique.
Phénomènes mystérieux, ombres et cris dans la nuit, noirceur des lieux, évocation de démons, diable, fantômes, malédiction, rien ne nous est épargné pour nous faire comprendre que nous nous trouvons là devant un des plus grands mystères et malheurs de tous les temps, que quelque chose de funeste se déroule sous nos yeux dans l'enceinte de cette teRRRRifiante demeure que l'on appelle Malpertuis.
Alors je ne sais pas si je suis complètement aguerrie à ce genre de pratique, immunisée par des années de lecture ou de visionnage d'horreurs à travers livres et films, voire reportages télévisés, dans le domaine du fantastique et du paranormal, mais je n'ai pas tremblé sous ma couette à la lecture de ces phénomènes menaçants qui jalonnent le texte, je dirais même que j'ai plus frémi en découvrant tous ces mots inexistants dans mon vocabulaire quotidien qu'en visualisant les événements du récit. Malpertuis
En revanche, j'ai été complètement abasourdie par la révélation du mystère de Malpertuis et la façon dont l'auteur a finement brouillé les pistes avant de nous dévoiler ce qui se tramait dans cette maison! J'ai trouvé ça épatant et fascinant en terme d'imagination, vraiment original la façon dont il a utilisé cette thématique dont je ne peux malheureusement pas parler ici sous peine de spoiler, j'étais à mille lieux de me douter qu'il s'agissait en fait de ça, et pourtant, en repensant à certains phénomènes et événements, tout concorde, tout semblait déjà pointer vers cette explication logique.
C'est un récit qui se digère après-coup, qui s'apprécie réellement à la lumière de ces révélations et qu'on gagnerait à relire en les ayant en tête!
C'est un roman dont l'intrigue ne me convainquait pas en cours de lecture et que je trouve ingénieuse arrivée à la fin!
C'est fou quand même!
Là je le digère encore!


Lu dans le cadre du défi  Malpertuis
(DAL-5 / reste 09 Malpertuis )

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


A_girl_from_earth 191 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines