Magazine Culture

Le limier de Scotland Yard

Par Chatperlipopette

Le superintendant Mackenzie, on dit aussi le Super, et son fidèle lieutenant Ben s'embarquent sur le ferry qui dessert les îles Shetland à partir d'Aberdeen. Pourquoi? Sont-ils en vacances? Non, ils sont en pleine enquête: les passagers des ferries se font mystérieusement dévaliser au cours de la traversée alors qu'ils dorment du sommeil du juste. Ce qui est étrange c'est que personne ne garde souvenir de quoi que ce soit!
Mackenzie et Ben se lancent dans une enquête qui va s'avérer loin d'être de tout repos d'autant qu'une passagère bizarre, un masque à oxygène sur le nez, embarque en même temps qu'eux, flanquée d'un minuscule chien....ce qui a le don d'énerver Ben qui les trouve immédiatement suspects.
La traversée commence, tout semble calme, tranquille (malgré le roulis). Alors que Ben est sorti inspecter les cursives et les recoins du ferry, un drôle de nuage jaunâtre s'approche, et, fait bizarre autant qu'étrange, tout le monde, sur le navire, se met à bâiller puis à s'écrouler de sommeil....même le commandant est parti au pays des rêves: il n'y a plus de pilote dans le ferry!
Un sous-marin, datant de la seconde guerre mondiale, sort des flots, larguant une flotille de zodiacs où ont pris place de nombreux hommes-grenouille. La razzia commence, sous les yeux d'un Ben caché dans un canot de sauvetage et qui n'a qu'une seule envie se gratter là où repose sa médaille, décoration que lui a valu son courage lors d'une précédente enquête. De fil en aiguille, le pauvre Ben se trouve embarqué dans le sous-marin, sous le couvert d'un sac de sport, souffrant encore de démangeaisons, et débarque sur une île déserte. On dirait L'île noire de Tintin! Heureusement, tout finit bien, les affreux pirates sont arraisonnés et le jeune lecteur a la surprise de découvrir que notre Ben n'est pas un lieutenant de police comme les autres!
Voilà un polar bien écrit, avec une intrigue amusante et des héros rigolos. Ben est vraiment attachant, son caractère un peu grognon est trognon, et on le suit avec bonheur dans ses inspections, ses pistes à renifler. Il faut louer l'espièglerie de l'auteur qui réussit à mystifier son jeune lecteur quant à l'identité véritable de Ben. L'adulte, lui, repère très vite les indices (et se doute rapidement que Ben n'est pas celui auquel on s'attend) grâce à diverses expressions disséminées dans le récit. Les termes compliqués sont expliqués en bas de page ou alors reformulés par le superintendant Mackenzie: "Les couloirs" dit Ben "Les cursives, on dit cusives sur un bateau" répond Mackenzie.
Le bonus du roman: les jeux à la fin de l'histoire permettant de ne pas quitter brusquement l'univers brumeux de cette traversée insolite.
"Le ferry des brumes" est le niveau 1 de la série (qui en comporte 3) et s'adresse à des lecteurs débutants, plutôt à partir de 8 ans.
Un agréable moment de lecture à offrir à un jeune lecteur, voyageur ou non.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chatperlipopette 38 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines