Magazine

Luis Fernando Verissimo au Salon 2009...

Publié le 19 février 2009 par Slal

Luis Fernando Verissimo, écrivain et journaliste de renom, est chroniqueur au Journal do Brasil. Il est l'auteur de best-sellers qui ont été adaptés au théâtre, au cinéma et à la télévision. Il a reçu le prix Isenção Jornalística et la médaille de résistance Chico Mendes.
À Paris du 9 au 17 mai, grâce au concours du Fórum das Letras.


Qu'est-ce qui retient à Manaus un jeune journaliste de São Paulo venu écrire un reportage sur les plantes hallucinogènes ? La belle Serena, qui l'initie à l'amour et aux paradis artificiels, ou l'histoire invraisemblable que le Polonais, un certain Jósef Teodor, lui raconte jour après jour dans un bar ? L'histoire d'une organisation criminelle qui l'aurait chargé d'assassiner un mystérieux Dr Curtis ayant mis au point au Congo un virus capable d'éliminer l'humanité, puis, qui, repenti, se serait caché au centre d'un triangle mystique formé par le Rio Negro, l'Amazone et l'équateur ? Il y aurait même fondé une secte d'hommes sans pouces ? Délires d'un ivrogne qui ne quitte jamais sa chaise et sa bouteille de cachaça ? Pas si sûr. Car la belle Serena, que l'on a amputée de ses pouces, a sûrement quelque chose à voir dans cette sombre intrigue. Et, à São Paulo, on semble tout à coup s'intéresser de très près aux propos du Polonais. Au point que le jeune journaliste se voit entraîné bien malgré lui dans une mortelle aventure.

Vogelstein, célibataire, la cinquantaine, vit à Porto Alegre en compagnie de ses livres et de son chat, Aleph. L'invitation de la Société Israfel à participer à un congrès sur Edgar Allan Poe est pour lui l'occasion inespérée de se rendre à Buenos Aires et de réaliser le rêve de sa vie : rencontrer Jorge Luis Borges. Mais, quelques heures avant l'inauguration, l'un des participants, Joachim Rotkopf, est sauvagement assassiné dans sa chambre d'hôtel dont les fenêtres sont closes et la porte, bien sûr, fermée de l'intérieur. Intrigué, Borges invite Vogelstein, unique témoin du drame, à lui raconter dans quelles circonstances il a découvert le corps, qui gisait à terre dans une mare de sang, appuyé contre un miroir et dans une étrange position. Vogelstein et Borges se livrent alors, dans la bibliothèque du maître argentin, à un jeu de déductions érudites et désopilantes, sous l'invocation de Poe, l'écrivain qui inventa « les histoires de détective, la parodie des histoires de détective et les anti-histoires de détective ».

Ils sont dix. Pendant vingt et un ans, ils se sont retrouvés chaque mois autour d'une table pour déguster des mets de plus en plus raffinés, respectant la promesse faite dans l'adolescence de ne jamais faillir à ce rituel quoi qu'il arrive. Jusqu'à ce qu'apparaisse un mystérieux cuisinier pour qui la table, plus qu'un art et un plaisir culturel, est un défi philosophique : tout désir étant un désir de mort, la perspective d'une fin prochaine ne peut que décupler le plaisir de manger. Dès lors, les dîners s'apparentent à une variante gastronomique de la roulette russe et, mois après mois, le nombre des convives s'amenuise. A moins qu'une main criminelle n'ait organisé ces morts en série. Avec un humour corrosif, un sens aigu du suspense, Luis Fernando Verissimo nous offre une variante gourmande et jubilatoire des Dix Petits Nègres.
Le site des éditions du Seuil.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Fernando Meira

    Fernando Meira est un joueur de football né à Guimarães (Portugal) le mardi 05 juin 1978. Fernando Meira évolue au poste de défenseur central. Fernando... Lire la suite

    Par  Blog-Football.net
    FOOTBALL, SPORT
  • flexibility-renewable-clothing-by-fernando-brizio

    © designboomAH, enfin la possibilité de se tacher LIBREMENT!!!une spéciale dédicace à toutes ces mamans qui considèrent leurs enfantscomme des... Lire la suite

    Par  Adelap
    A CLASSER
  • Anthologie permanente : Fernando Pessoa (un poème, trois traductions)

    Fernando Pessoa : un poème, trois traductions Bureau de tabac [début] 15 janvier 1928 Je ne suis rien. Jamais je ne serai tien. Je ne puis vouloir être rien.... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Photos salon

    Enfin mes photos du salon, je réalise qu'il y en a peu :(... voir les légendes en cliquant dessus. Promis l'année prochaine je prends des cours de photographie ! Lire la suite

    Par  Misstinguett
    CÔTÉ FEMMES, DÉCORATION
  • Prix international de photographie humanitaire Luis Valtuena

    Pour la douzième année consécutive, MÉDICOS DEL MUNDO organise le PRIX INTERNATIONAL DE PHOTOGRAPHIE HUMANITAIRE LUIS VALTUEÑA. Ce concours ouvert à tous les... Lire la suite

    Par  Pixfan
    HIGH TECH, IMAGE & SON , PHOTO & VIDÉO
  • Premier salon

    Oh c'chou sera pour la toute première fois au salon Baby Planet du 3 au 5 octobre 2008 à Beaulieu Lausanne. Venez découvrir nos autocollants "Femme enceinte à... Lire la suite

    Par  Misschou
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, ENFANTS, JEUX & JOUETS
  • Salon ecologir

    SALON ECOLOGIR : Salon de l’Habitat Sain & Bois Une manifestation grand public dédiée à la qualité de vie de son habitat ! Ce Salon a pour mission de... Lire la suite

    Par  Erwan Pianezza
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE

A propos de l’auteur


Slal 3396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte