Magazine

Mon week-end à Vienne

Publié le 19 février 2009 par Esther Baruchel

schonnbrunInvitée par l’Office du Tourisme de Vienne, j’ai passé 3 très belles journées dans cette splendide capitale. Excusez le jeu de mot, mais j’ai été plutôt refroidie par l’accueil des Viennois, qui n’a d’égal que les températures (- 2 degrés) en Février.  Les superbes musées (Palais Shonbrunn, appartements de Sissi, etc.) font un peu passer la pillule, mais il faut dire que - mais cela n’engage que moi - les Autrichiens que j’ai été ammenée à croiser sont de véritables portes de prison. A se demander, d’ailleurs, s’ils n’ont pas une dent contre les Français… Mais passons ce détail…

J’ai voyagé avec Flyniki, une excellente compagnie qui appartient à l’ancien coureur automobile Niki Lauda. Sièges en cuir, avion tout neuf, sandwich très sympa, hotesse en tenue presque haute couture ! Si vous projetez un week-end de charme à Vienne, faîtes votre demande de devis sur UnVoyageParfait.com. La ville regorge de somptueux hotels, que je pourrai vous recommander. 

3 jours ne suffisent pas, il faudrait plutôt tabler sur 5, tant la ville est riche… Si, comme moi, vous êtes gourmands, les patisseries sont à se rouler par terre. Je pense notamment à la Sacher Torte - gâteau au chocolat à la confiture d’abricot, qui se déguste soit au Café Central soit chez le patissier Demel.  Essayez également la schnizlel, une escalope de poulet panée d’une grande finesse (est-ce bien le mot, d’ailleurs ?) servie avec une salade de pommes de terre froide. Ou encore une saucisse sur le pouce dans la rue.

Mais comment se fait-il que les Viennois soient si minces ? Les gâteaux et autres fritures ne sont-ils donc que pour les touristes ??


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Esther Baruchel 730 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte