Magazine Cinéma

"Meilleures ennemies"

Par Loulouti

Après "Walkyrie" il ma fallait un long métrage léger, frais, à voir sans prise de tête. J’ai donc choisi de voir "Meilleures ennemies" un énième film sur les affres du mariage. Le moment fut donc agréablement savoureux.
Liv (Kate Hudson) et Emma (Anne Hathaway) sont les meilleures amies du monde. Depuis une vingtaine elles rêvent de se marier dans un endroit idyllique. Leurs vœux respectifs sont sur le point de se réaliser lorsque Emma reçoit une demande en bonne et due forme de la part de son fiancé alors que Liv presse son compagnon de franchir le pas.
Les mariages sont prévus en juin (le 6 pour Liv, le 27 pour Emma) dans le lieu de leurs rêves d’enfance : l’Hôtel Plaza à New York.
Mais une erreur de planning amène les deux cérémonies à être programmées le même jour, le 6 juin. Chacune devant servir de demoiselle d’honneur à l’autre, Liv ou Emma doit renoncer au mariage idéal. Les deux meilleures amies vont devenir des furies enragées capables des pires coups bas….
Je dois dire qu’en général je suis bon public pour ce genre de comédie romantique centrée sur une question aussi importante qu’est le mariage. Les ingrédients sont les mêmes, la recette est identique mais le rendu est toujours différent et distrayant. Car c’est la le nœud du problème, notre plaisir.
Là où nos réalisateurs français mettent en scène les mêmes sujets mais avec des visées diamétralement opposées, des questions générationnelles ou philosophiques, les cinéastes américains ne s’embarrassent pas de complexes et n’ont pas peur de se répéter. Les longs métrages français sont chiants à mourir, bourrés de discussions inutiles alors que les productions d’outre atlantique sont toniques, plein d’entrain et pense d’abord au plaisir du plus grand nombre.
Dans "Meilleures ennemies" le canevas est immuable : on s’apprécie, la crise survient et on se déteste puis on se réconcilie dans un final heureux (à la lettre le fameux "happy end"). L’originalité n’est pas très grande. Le film se joue de l’opposition de deux caractères. Liv est une avocate réputée qui mène sa vie tambour battant et qui veut assurer à chaque seconde alors qu’Emma est bonne pâte et se fait quelque peu dicter sa conduite.
De cette confrontation d’attitudes naissent des situations assez drôles et franchement comiques par moments. On sourit à de nombreuses reprises surtout lorsque l’amitié vole en éclats.
Le tout est fait dans un très bon esprit. Le ton est léger. Point de lourdeurs ni de gags scatologiques. Si je devais comparer le film à un gâteau de mariage, je dirais qu’il y a une énorme couche de bons sentiments. Le long métrage véhicule aussi l’indémodable thème de l’amitié entre deux êtres.
Ainsi j’ai pris un énorme plaisir. Il y a du dynamisme, de l’humour. Le spectateur repart avec ce qu’il était venu chercher : du bon temps.
Kate Hudson et Anne Hathaway sont à l’aise dans ce long métrage et déploient des trésors d’inventivité quand les colombes se font lionnes.
Un long métrage idéal pour se détendre, prendre du recul avec le quotidien et passer un bon moment. Il ne faut pas en demander plus à certains longs métrage ni les investir d’une dimension trop lourde à porter.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loulouti 213 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte